Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Un ch'alpiniste

Un ch'alpiniste

Collection Michel Savioz
Michel Savioz

Durant la vingtaine d'années, (1976-1994) , que mes parents ont gardé la cabane du Grand-Mountet, plusieurs chats ont partagé leur quotidien.

Il y a eu celui qui, à peine arrivé avec le premier transport héliporté, se sentait déjà comme à la maison. Un autre prenait les chocards pour des aigles et n'osait plus sortir du dessous des blocs de pierre entourant la cabane.

Mardochée*, lui, avait envie de découvrir les montagnes. Tous les matins des alpinistes revenaient vers ma maman en disant qu'un chat les suivait ...*

Un matin, mon papa Joseph Savioz part avec ses clients pour une course. Arrivé au départ du glacier, sous le Zinalrothorn, il n'eut plus le choix que d'encorder Mardochée pour qu'il ne finisse pas dans une crevasse.

Mardochée est probablement le seul chat à avoir gravi le Trifthorn, dont le sommet culmine à 3'728 mètres.

Mardochée, visiblement pas impressionné par la face nord de l'Obergabelhorn.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire