Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Un domophon dans une Bible - mémoire de la radio (épisode 1) Repérage

2022
Morgins
France L'Eplattenier

Parfois l'histoire surgit là où on ne l'attend pas. Pour France L'Eplattenier une surprise de taille l'attendait dans ses papiers de famille. Souhaitant y mettre de l'ordre, elle tombe nez à nez avec un disque transparent daté de 1933 dissimulé dans la Bible familiale. Drôle d'endroit pour garder une archive sonore, surtout quand il s'agit d'une archive venant d'un pionnier de la radio romande.

Domophon conservé dans une Bible.

Ce printemps, en scrutant le flux des nouveaux documents de notreHistoire.ch, vous aurez peut-être remarqué l'arrivée d'un objet insolite, dont le nom étrange de domophon a peut-être attiré votre attention. Déposé par France L'Eplattenier, alors toute nouvelle contributrice, l'objet était accompagné d'une demande aussi claire que précise: était-il possible de lire le support audio?

Sachant que le disque appartenait au grand-père de la dépositaire, qui compte parmi les fondateurs de la S.S.R et dont le patronyme de L'Eplattenier se confond avec un celui de l'artiste-peintre chaux-de-fonnier Charles L'Eplattenier (1874-1946) qui fut, rapellons-le, le maître de Le Corbusier, il apparut soudainement providentiel que pareil objet reface surface. D'autant plus, qu'il était conservé dans la Bible familiale, dont l'épais volume devait lui assurer une protection suffisante.

Le disque a rapidement suscité l'intérêt de notreHistoire.ch et des archives de la RTS. Après avoir sollicité plusieurs personnes qui ont toutes contribué à la numérisation des archives audiovisuelles, il est vite apparu que le domophon retrouvé par France l'Eplattenier était une rareté. Précédant le disque vinyle, le domophon est un 78 tours, dont l'utilisation s'étand principalement aux décennies 1920-1930. L'objet exhumé de sa Bible se classait d'emblée parmi les plus vieux documents audios de la radio suisse romande: il devenait important de pouvoir en lire le contenu pour se faire une idée de ce qu'il contenait.

C'est donc en début d'été, qu'une rencontre avec France L'Eplattenier et sa mère a été organisée à Morgins pour mettre la main sur le précieux objet et évoquer la mémoire de Fritz L'Eplattenier.

Portrait de Fritz L'Eplattenier.

Qui était Fritz L'Eplattenier?

L'homme est un véritable touche- à-tout. Né à Neuchâtel le 21 février 1889, il est le fondateur et administrateur de nombreuses sociétés qui contribuent au rayonnement de son canton. Il fournit une impulsion décisive pour élaborer les nouveaux statuts des chemins de fer secondaires neuchâtelois. A côté de cela, il ne ménage pas non plus ses efforts pour la jeunesse, en faveur de laquelle il fait construire la Maison des éclaireurs de Neuchâtel. On retrouve aussi l'entrepreneur au lancement de la loterie neuchâteloise et de la loterie romande.

Visionnaire, il saisit rapidement le potentiel de la radiophonie. Sa nécrologie dit de lui qu'il compte parmi les "sansfilistes de la première heure". C'est d'abord par les lampes des appareils radiophoniques que son intérêt pour le média se fait jour. En homme d'affaires averti, il saisist rapidement que la demande en transistor ira croissante et s'engage commercialement sur ce plan avec une entreprise. Parallèlement, il occupe durant de longues années le siège de délégué neuchâtelois au Comité de la S.S.R. Ce qui lui assure d'être tenu au courant des derniers développements techniques du média.

Pour le public, Fritz L'Eplttenier est aussi un des rédacteurs régulier du Radio, magazine mensuel qui annonce les programmes radiophoniques romands.

En 1933, date écrite sur le domophon retrouvé par sa petite-fille, on célèbre les 10 ans de la radio romande. Cette occasion se prête bien à l' enregistrement d'un discours. Voici peut-être une hypothèse du contenu du disque...

Une chose est sûre, l'objet se rendra ces prochains jours à Lausanne pour être lu par les dispositifs techniques d'ArchivLab. L'histoire ne fait que commencer. La vie et l'oeuvre de Fritz L'Eplattenier sera approfondie dans un autre récit et la communauté de notreHistoire.ch sera tenue au courant des résultats obtenus avec le domophon. Voici une palpitante enquête historique qui surgit l'année où l'on célèbre les 100 ans de la radio.

Sources

Radio du 22 au 27 octobre 1939.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Valérie Clerc
48 contributions
11 août 2022
108 vues
4 likes
1 favori
0 commentaire
4 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,813
6,726
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.