Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

L'ascension du Mont-Blanc par de Saussure en 1787

1787
Bibliothèque Numérique Romande

Ce journal est un témoignage « en direct », en été 1787, de l’ascension, pour la 2e fois dans l’histoire, du Mont-Blanc. Horace-Bénédict de Saussure (1740-1799) arriva le 7 juillet à Chamonix avec sa famille et d’importants bagages. C’était un scientifique accompli, fasciné par les cimes lointaines et curieux de pouvoir y pratiquer ses expériences. Baromètre, thermomètre, diaphanomètre, réchaud, capsules à éther font partie de ses bagages. Aux côtés des gilets de flanelle, redingotes, bas de grosse laine, crêpes, chemise de nuit, pantoufles et autres objets qu’il avait listés pour son ascension. Il tient un journal de bord dans lequel il recense les activités quotidiennes, les visites, les repas ; écrivant parfois en grec pour plus de discrétion ! La météo de juillet est pluvieuse et il devra attendre de longues semaines avant de pouvoir enfin, le 3 août, mettre le pied au sommet. En ayant soin de noter ses impressions et son ressenti tout au long de l’ascension, y compris ses nausées dues à l’altitude qui l’empêcheront de réaliser toutes les expériences qu’il souhaitait faire à 4’809 mètres. Dépité, il écrira : "J’étais comme un gourmet invité à un superbe festin et qu’un dégoût extrême empêche d’en profiter."

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
18 mars 2020
117 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
0 galerie
Déjà 3,051 documents associés à Avant 1900
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,315
6,483
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.