Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Course au Crêt-de-la-Neige_52

Course au Crêt-de-la-Neige_52

15 juin 1930
Claire Bärtschi-Flohr

Les jeunes gens de l'Union chrétienne de jeunes gens et de jeunes filles, section Vernier, dans le canton de Genève, faisaient fréquemment des courses de montagne. Ils partaient à pied depuis Vernier et faisaient l'ascension du Colomby de Gex ou du Crêt de la Neige. Au centre, agenouillés, mes parents, fiancés à l'époque, Renée et Albert Flohr-Champendal, Certains de ces jeunes gens sont restés amis et se sont rencontrés leur vie durant une fois par mois chez les uns et les autres. Ils se sont appelés "Les Béquillards", leur groupe ayant pris le nom de "La Béquille".

Lire : http://www.notrehistoire.ch/article/view/990/

Dans la rubrique "mes articles" : Lire aussi les autres articles concernant L'UCJG/F Vernier

et voir mon album "La Béquille et l'UCJG/F"

  • Ci-dessous, quelques propos aimablement formulés par Mr Jean Eigenmann, membre de « La Béquille » , en juin 2011:
  • « Existaient et existent encore dans le monde des Unions Chrétiennes de Jeunes Filles (UCJF) et des Unions Chrétiennes de Jeunes Gens (UCJG). Florissantes à l'époque, celles de Vernier comprenaient les deux sections. Leurs rencontres étaient hebdomadaires et chaque mois l'une d'entre elles était mixte. En 1942, une bonne vingtaine de jeunes gens et de jeunes filles se sont détachés de leurs sections pour former un groupe à part. Non pas dans un esprit hostile, mais avec une intention positive: laisser la place aux jeunes (j'en étais!) et leur laisser prendre leurs responsabilités. C'était une initiative peut-être un peu osée, originale sans doute et pédagogiquement intelligente. L'activité des jeunes a repris de plus belle...avec l'appui des "vieux" qui, pour le certifier, ont pris le nom de Béquille. Ses membres se sont liés d'une indéfectible amitié. Ne continuent-ils pas aujourd'hui encore à se rencontrer chaque deuxième mercredi du mois ? L'effectif initial était de 27, il en reste 5. »

Rang du fond, de gauche à droite : Gurtler, César Jeannet, une personne non identifiée, Décarroz, Alexandre Jeannet, frère de César, 3 soeurs Décosterd (Yvonne au milieu), cousines de Jean Décosterd, Nelly Rohr, qui épousera John Souvairan, Cosette Souvairan, soeur de John.
Au centre : Renée Champendal, ma mère, Albert Flohr, mon père. Entre eux, Henri Rapin.
Devant, à gauche, les trois personnes de gauche à droite : Fernand Rapin, frère d'Henri, Andrée Bron qui épousera Jean Décosterd, et une personne non identifiée.
Devant, à droite, (et de gauche à droite) : Léo Reymond, à l'origine de "La Béquille", mort très jeune, David Cerri, une personne non identifiée.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,433
5,917
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.