Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Edmond Appia, une courte biographie

11 août 2012
René Gagnaux, d'après les références citées au bas du texte
René Gagnaux

07.05.1894 - 12.02.1961, Genève

Violoniste, chef d'orchestre, pédagogue et musicologue

de nationalité suisse

Edmond Appia, troisième d'une famille de six enfants, grandit à Paris où son père, le pasteur et professeur de théologie Henry Appia (1861-1901), est en fonction. C'est toutefois à Genève qu'il commence ses études de violon, au Conservatoire dans la classe d'Henri Marteau.

Une des plus anciennes mentions d'un récital d'Edmond Appia de cette époque que j'ai pu trouver:

Un concert violon et orgue donné par Otto Barblan, orgue, et Edmond Appia, âgé de 17 ans, Cathédrale de Saint-Pierre, Genève, 19 août 1911

De 1908 à 1913, Edmond APPIA travaille à Paris avec G.Rémy et Lucien Capet. Il part ensuite pour Bruxelles, où il continue d'étudier au Conservatoire Royal de Belgique, dans la classe de César Thomson. En 1920, après une interruption à cause de la guerre, il y obtient un premier prix avec la plus grande distinction.

La même année, Edmond Appia revient à Genève, engagé comme violon-solo de l'orchestre du Théâtre de Genève. En 1925 il fonde la Société des Musiciens professionnels de Genève, dont il est le président jusqu'en 1935.

Entretemps, de nombreux concerts en Suisse et à l'étranger mettent en valeur ses qualités d'interprète et font connaître ses efforts pour enrichir le répertoire d'oeuvres oubliées ou méconnues ainsi que d'oeuvres significatives de la pensée musicale contemporaine. En 1932 (*), le Conservatoire de Lausanne lui confie la direction des classes supérieures et de virtuosité de violon, où il va enseigner jusqu'en 1943.

(*) selon d'autres sources Edmond Appia commence d'enseigner au Conservatoire de Lausanne déjà en 1928. Il a également enseigné au Conservatoire de la Chaux-de-Fonds.

Edmond Appia vers 1932

Photo parue entre autres dans divers programmes de concerts

Voir par exemple cette page du projet onstage de l'HEMU-CL (Haute Ecole de Musique) et du Conservatoire de Genève pour un programme avec cette photo

De 1932 à 1935 Edmond Appia est premier violon de l'Orchestre de la Suisse Romande, succédant à Fernand Closset:

Les premiers pupitres de l'Orchestre de la Suisse Romande, Saison 1932 - 1933

Voir cette page du projet onstage de l'HEMU-CL (Haute Ecole de Musique) et du Conservatoire de Genève pour l'original du programme (dont est citée ci-dessus la page 14)

En 1934 Edmond Appia commence d'enseigner au Conservatoire de Genève. Entretemps, il a été de plus en plus attiré par la direction d'orchestre, et - en 1935 - il débute dans cette nouvelle carrière, cumulant alors les fonctions de violon-solo et de second chef de l'Orchestre de Radio-Lausanne, ainsi que - dès 1938 - celle de chef attitré et permanent à Radio-Genève. Il dirige aussi de nombreux orchestres étrangers à l'occasion de ses tournées en Europe, en Afrique et en Amérique.

Son répertoire porte surtout sur la musique française et italienne des XVIIe et XVIIIe siècles. Mais il ne néglige pas la musique contemporaine et défend la cause de nombreux compositeurs suisses, en créant de nombreuses oeuvres contemporaines.

Correspondant de revues musicales de Paris et de Londres, il introduit en Suisse les Jeunesses musicales, qui oeuvrent en faveur des jeunes et de la musique sur tout le territoire national, par le biais de quinze sections membres proposant chaque année des activités très variées(séries de concerts, stages d'orchestre, cours de théâtre et de musique, concours...).

Edmond Appia reçoit la Légion d'Honneur le 3 septembre 1952.

Il épouse en premières noces, Edmonde HOTTON de LA TOUR, née en 1894 et décédée en 1932. Le couple a deux enfants: Anne-Marie et Dominique. En deuxièmes noces, il épouse Germaine SOULIER, née en 1908, pianiste. Le couple a un enfant: Bernard.

Sources:

- Société Genevoise de Généalogie, Bulletin 2, 2004-2005

- Revue musicale de Suisse Romande, Feuilles Musicales 1961/2-3, p. 31, Vuataz, Roger: Edmond Appia, nécrologie

- Dictionnaire des musiciens suisse, Zürich, Atlantis Verlag, 1964, pp.28-29

- Alain Pâris, Dictionnaire des interprètes et de l'interprétation musicale depuis 1900, Rober Laffont, 2004, ISBN 2-221-10214-2

Edmond APPIA dans les années 1950, date exacte ??, photographe ??, lieu ??:

si une personne visitant cette page devait en savoir plus, toutes informations m'intéressent!

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Merci pour la création du groupe Edmond Appia immense violoniste puis chef d'orchestre; j'ai très souvent entendu Victor Desarzens évoquer des souvenirs d'Edmond Appia et parler de son talent. D'un point de vue musical Edmond Appia a effectué un peu la même trajectoire que Victor Desarzens; études de violon puis chef d'orchestre.......

  • Sylvie Bazzanella

    La Bibliothèque Nationale Suisse à Berne possède un fonds Edmond Appia. https://www.helveticarchives.ch/volltextsuche.aspx

  • Martine Desarzens

    Comme j'aime lorsque qu'un document paru sur NH est enrichi par ses membres....pour moi c'est une des mission de NH merci merci de ces précieux enrichissements de mémoire !

  • Sylvie Bazzanella

    Edmond Appia terminait une causerie par cette pensée : "... sachant que rien ne s'acquiert sans labeur, sans inquiétudes; peut-être un jour aurons-nous une pensée de reconnaissance en découvrant que la musique est pour le rêve, une évasion, pour la douleur, un refuge. Tiré de : Hommage à Edmond Appia [Genève] : [s.n.], [1961]

  • René Gagnaux

    Merci, chère Sylvie, pour cette belle pensée, et qui est tellement vraie! Est-ce-que vous auriez la référence exacte de cet "Hommage à Edmond Appia"? Je serais très intéressé à le lire, si on peut l'emprunter quelque part dans une bibliothèque?

  • Sylvie Bazzanella

    Plusieurs bibliothèques possèdent ce document. A emprunter sur place, ou via le prêt entre bibliothèques. Etes-vous inscrit en tant que lecteur dans une bibliothèque ?

  • Sylvie Bazzanella

    Edmond Appia a bien enseigné en tant que professeur de violon aux Conservatoires de Lausanne et de La Chaux-de-Fonds durant près de vingt ans, de 1924 à 1943. http://dbserv1-bcu.unil.ch/persovd/composvd.php?Code=A&Num=2175

  • René Gagnaux

    Merci pour cette excellente information!

René Gagnaux
1,290 contributions
11 août 2012
2,020 vues
0 like
8 commentaires
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,770
4,722
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.