Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Salanfe et Cîme de l'est

Salanfe et Cîme de l'est

1 juillet 1926
inconnu
Horvay Robert

Salanfe et Cîme de l'est

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Philippe Chappuis

    Merci pour cette photographie sympathique, déjà la teinte sépia, et puis l'image de cette famille , en outre cet oratoire m'a paru intéressant et mystérieux, je n'ai pas trouvé beaucoup d'image sinon celle de la médiathèque de Valais, datéée de 1918 et de Maurice Courvoisier, xml.memovs.ch/058phA09-008b.xm... Elle est prise dans un autre angle, face à la Tour Sallière et son Glacier Noir. Si l'on fait la synthèse virtuelle des deux images, l'oratoire pourrait se trouver près des Mines d'Arsenic (Pt 2184) , du côté du Col de la Goletta ??? Pouvez-vous éclairer ma lanterne ?

  • Horvay Robert

    Merci M Chappuis j'est trouver sa position (Google map) ici: urlz.fr/amTx

  • Philippe Chappuis

    Le résultat de votre recherche est excellent, il s'agit bien de la même croix avec ses irrégularités goo.gl/maps/WFH2VYVS59LqKes17 mais la base est différente, il est possible que la construction du barrage ait obligé à la déplacer au sec près de l'Auberge. Dans le livre de Boissonnas et Daniel Baud-Bovy (La Dent du Midi , Champéry et le Val d'Illiez) se trouve une autre image ressemblant à la vôtre photobookselysee.ch/page/La-De... et la vue du pâturage de Salanfe me fait penser que je localisais la croix plus haut qu'elle n'était. Sa position plus basse explique sans doute le déplacement. J'ignore encore l'histoire de ce monument funéraire Barthélémy...Merci de votre participation.

    • Annelise Maunder

      Ce monument a été érigé à la demande de mon grand père Charles Barthélémy lui même alpiniste et qui a perdu son jeune fils Jean Barthélémy le samedi 26 juillet 1913 lors de l’ascension de la Tour Salliere . Jean Barthélémy 21 ans était en cordée avec ses deux amis Paul Boudin 26ans et Marcel Gelinier 20 ans tous trois montagnards déjà aguerris inscrits au Club alpin français et arrivant de Paris .

    • Philippe Chappuis

      merci pour ce commentaire, très touché par ce lien qui apparaît soudain, grâce à vous, entre votre histoire et celle de votre famille qui m'a interpellé à la vue de cette croix funéraire énigmatique dans ce site très spectaculaire de Salanfe, grande plaine horizontale et verticalité ennivrante des sommets... et l'on pouvait comprendre la témérité de cette jeune cordée.C'est très émouvant, le témoignage du gardien de la cabane, Louis Delez, paru dans l'Echo des Alpes de 1913 (lesdentsdumidi.ch/le-drame-de-...) que j'ai cité (notrehistoire.ch/entries/5q8QE...) pour le confronter au récit journalistique du Nouvelliste très interprétatif me semblait-il . Sauvé des eaux, le monument qui se trouve actuellement près de l'auberge est accompagné d'une stèle sur laquelle se trouve une inscription, en connaissez-vous le contenu ?

  • Philippe Chappuis

    Voilà la clé du mystère de ce monument funéraire Jean Barthélémy ! Dans la Feuille d'Avis d'Yverdon du jeudi 31 juillet 1913, sous les nouvelles "Confédération suisse, Valais " l'annonce de l'identité des 3 victimes tombées à la Tour Sallière le 29 juillet, parmi lesquels Jean Barthélémy, étudiant en Droit à Paris (scriptorium.bcu-lausanne.ch/zo...) On trouve dans le Nouvelliste du Valais du 29 juillet le récit de l'accident de la Tour Sallière. ( e-newspaperarchives.ch/?a=d&am...) Le contexte dramatique explique sans doute l'importance du monument funéraire...

  • Annelise Maunder

    Ce monument a été érigé par mon grand père maternel Charles Barthélémy lui même alpiniste et qui a perdu son jeune fils Jean Barthélémy 21 ans le vendredi 25 juillet 1913 lors de l ascension de la Tour Salliere, par le grand Revers du côté de Salànfe il était en cordée avec deux amis Paul Boudin 26 ans et Marcel Gelinier 20 ans . Les trois jeunes gens venaient de Paris et étaient inscrits au club alpin français .

Horvay Robert
1,541 contributions
2 mai 2016
861 vues
0 like
0 favori
7 commentaires
5 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,720
6,718
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.