00:00:00
00:06:05

Franz SCHUBERT, Offertorium „Tres Sunt“, D 181, Suzanne DANCO, OCL, Hans HAUG, 1950

2 novembre 1950
Radio Television Suisse Romande pour l'audio, René Gagnaux - resp. sources indiquées - pour le texte
Radio Television Suisse Romande pour l'audio, René Gagnaux - resp. sources indiquées - pour le texte

"[...] Au XVIIIe siècle, on distinguait en Autriche deux sortes d'offertoires: des oeuvres composées sur des textes à caractère liturgique et des oeuvres sur des textes libres. Ces derniers sont, pour l'essentiel, des chants spirituels ou des pièces favorisant la méditation comme les mises en musique du Salve Regina. Ces pièces qui portent toutes le titre d'«Offertoire» pouvaient être ainsi chantées lors du service religieux, à n'importe quelle occasion. La composition de telles oeuvres se multiplia par la suite; elles portent des titres aussi arbitraires que spécieux – «Offertoire», «Graduel» ou encore «Motet». L'«offertoire» accompagnait la présentation des offrandes et était au nombre des chants du propre de la cérémonie eucharistique.

Cinq oeuvres de Schubert portent le titre d'Offertoire: deux Salve Regina, D 223 et 676, l'offertoire en La mineur «Tres sunt, qui testimonium dant in coelo» D 181, l'air de ténor avec choeur «Intende voci» D 963 et l'offertoire en Ut majeur «Totus in corde langueo». [...]" cité de la 4e page de ce fichier pdf du site carusmedia.com.

En ce qui concerne l'Offertorium „Tres Sunt, qui testimonium dant in coelo“, l'oeuvre est datée en page de garde du 10 avril 1815, et à la fin de la partition du 11 avril 1815 (Bibl. Nat., Paris, Slg. Conservatoire, Ms. 274 [PhA 1063])

Présentée sur cette page, une splendide perles des archives de la Radio Télévision Suisse RTS diffusée le 2 novembre 1950 sur l'émetteur national de Sottens de 21h20 à 22h30 - il s'agit donc probablement d'un concert donné en studio, peut-être dans le studio que l'on voit dans la photo ci-dessus avec Hans Haug au pupitre de direction - avec au programme:

➣ Antonio Vivaldi, Concerto en la pour orchestre

➣ Antonio Vivaldi, extraits de „Il Giustino“, avec Suzanne Danco

➣ Franz Schubert, Offertoire, avec Suzanne Danco

➣ Franz Schubert, Symphonie No 4 dite „Tragique“ .

Voici donc la troisième oeuvre de ce concert:

Franz Schubert, Offertorium „Tres Sunt, qui testimonium dant in coelo“ en la mineur, D 181, Suzanne DANCO, Orchestre de Chambre de Lausanne, Hans HAUG, 2 novembre 1950

Allegro moderato maestoso.............................................................06:04

Provenance: Radiodiffusion, Archives de la Radio Télévision Suisse

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
René Gagnaux
1,744 contributions
2 juillet 2023
14 vues
3 likes
0 favori
0 commentaire
1 galerie
00:06:05
Déjà 6,533 documents associés à 1950 - 1959

Galeries: