Empoisonnement alimentaire

11 août 1943
Pierre-Marie Epiney

Susy Florey est née à Vissoie le 18 mars 1926. Elle a fréquenté l'école normale des institutrices de 1942 à 1946.

En 1949, elle a épousé Rémy Ludy. Quatre enfants sont nés de cette union. Aujourd'hui, elle a 6 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants.

Au niveau professionnel, elle a enseigné d'abord l'économie familiale en Anniviers et à Beaulieu (Sierre). Fait étonnant : elle n'a pas pu enseigner à Vissoie et à Ayer puisque certaines autorités ne voulaient pas d'une radicale comme enseignante.

Ensuite elle a enseigné les travaux manuels et l'économie familiale à Sierre durant 13 ans.

Dans cette capsule...

Dans cette capsule, Susy évoque un épisode dramatique de sa formation comme normalienne à Sion : l'empoisonnement alimentaire dont elle a été victime et qui l'a obligée à plusieurs mois d'hospitalisation. Plus dramatique encore fut le sort de ses deux camarades de classe et amies : Marie-Marthe et Marie-Solange Favre.

En effet, le mercredi 11 août 1943 décédait à l'hôpital de Sierre Marie-Marthe Favre dans sa 16ème année. Quelques jours plus tard mourait à son tour sa sœur Marie-Solange, 17 ans.

Cette capsule vidéo est dédiée à la mémoire de Marie-Marthe et Marie-Solange. Elle est disponible sur Youtube à cette adresse.

Voir aussi ces documents :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Georgette Maître

    Super! J’ai connu cette madame Florey. Et vaguement aussi l’instituteur Favre. Et un peu sa femme qui a peut-être fait un remplacement dans ma classe enfantine 🤔. Ça fait longtemps…🤭🤪! Mais je ne connaissais pas cette triste histoire 🫢😢 Bonne journée!

  • Nicolas Perruchoud

    Merci à Pierre-Marie Epiney et à madame Florey de rappeler pudiquement la mémoire des malheureuses victimes de cette affaire, et ses propres souffrances ! On reste confondu devant l'attitude scandaleuse des responsables de l’École normale et des autorités. Un scandale de plus qui obéit à la même volonté de se dédouaner de ses responsabilités sur les plus faibles. Pas de colère ni d'accusation : la sérénité de cette dame face au drame évoqué impressionne. Un document très fort qu'on ne pourra oublier.

  • Ursula Vianin

    Merci pour ton témoignage Susy. Je sais que tu es très contente d'avoir pu souligner que l'empoisonnement n'était pas dû au fait d'avoir mangé des fraises ! Bravo aussi à Pierre-Marie de sa bienveillance naturelle lors de ses interviews puisque j'ai eu de la chance d'être présente lors de celle de Susy. Ursula

  • Paul-André Florey

    Un merci bien cordial cher Pierre-Marie pour cette évocation. Ce poignant témoignage réveille en moi de douloureux souvenirs d'enfance. Nous attendions tous les jours dans l'anxiété et l'angoisse des nouvelles de Susy hospitalisée à l'article de la mort! Le décès de ses deux camarades Solange et Marthe n'était pas pour nous rassurer!

  • Paul-André Florey

    Première photo. Asises (de g. à dr.) 2ème Marie-Marthe, une religieuse, puis Marie Solange Favre. Debout, la cinquème, avec une robe noire et à col blanc, Susy Florey.

    La deuxième photo. Au deuxième rang, debout, tout à gauche, Marie-Marthe et Marie-Solange Favre, un espace, puis Susy Florey, avec une robe noire à col blanc.

  • Jean-Jacques Joris

    Que voilà un témoignage bouleversant et assez incroyable. Je pense encore souvent à vous, à votre fille Marika qui a été mon élève en 1971, l'année de la naissance de notre premier enfant, notre fille Alexandra. Pour marquer l'événement, tous les élèves de ma classe avaient écrit leur nom sur un pyjama offert. Bonne santé et encore bien du bonheur, entourée de vos enfants et petits-enfants.

Pierre-Marie Epiney
2,344 contributions
3 mai 2023
187 vues
6 likes
1 favori
7 commentaires
8 galeries
00:05:20