Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Retour du tram à Onex

Retour du tram à Onex

février, 1983
Chapuis, François
Association genevoise du musée des tramways

Lors du Carnaval d'Onex de 1983, l'automotrice 67 de l'AGMT a participé au défilé, juchée sur une remorque routière. Un premier retour du tram à Onex 22 ans après la suppression de la ligne 2.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • DasDEPOT by Eisenbahn und Sammler Museum Courlevon

    le tram est transporté par la entreprise Sauvin-Schmidt S.A., le Camion Tracteur c'est un Saurer type D330.

    • Renata Roveretto

      Merci encore une fois et voici à propos de l'entreprise Saurer :

      En 1853, Franz Saurer crée une entreprise de fonderie à Saint-Georgen près de Saint-Gall en Suisse. L'entreprise déménage à Arbon en 1862 et commence, une année plus tard, à développer des machines à broder. En 1888, Saurer fabrique ses premiers moteurs à essence, destinés à l'industrie, comme génératrice mais aussi pour la production agricole. En 1896, la société produit sa première automobile, mais Saurer délaisse ce créneau au début du XXe siècle, pour ne construire que des autobus et des camions.

      À la mort du fondateur, ses fils Adolph Saurer et Julius Emil Saurer prennent la direction de l'entreprise. En 1903, un camions de 5 tonnes et de 30 chevaux à soupapes latérales opposées est lancé. Trois ans plus tard, ce modèle est équipé de pneus pleins en caoutchouc. En 1905, des camions de 1,5, 2,5 et 3 tonnes apparaissent. À cette époque, les véhicules Saurer gagnent de nombreux prix dans les concours internationaux en Europe.

      Après-guerre :

      En 1946, Saurer construit des autobus type 6H et 4ZP avec moteur latéral ou en position arrière et d'une transmission à quatre rapports. Dès 1952, Saurer présente un moteur suralimenté avec un compresseur à vis.

      Au milieu des années 1950, les nouvelles dispositions règlementaires ajoutées à la demande des utilisateurs de disposer de moteurs plus puissants et moins bruyants, imposent de concevoir des nouveaux moteurs. Ce sera les type DC et DCU dont la puissance variera de 160 à 210 Ch.

      Et pour plus le lien direct vers Wikipedia :

      fr.wikipedia.org/wiki/Saurer

      Amicalement Renata

14 août 2022
38 vues
2 likes
0 favori
2 commentaires
4 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,228
6,767
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.