Gustave Eiffel et le Léman Repérage

1893
Vevey
Valérie Clerc

Gustave Eiffel (1832-1923) compte sans nul doute parmi les ingénieurs les plus talentueux de sa génération. Sa renommée est immense en France comme à l'étranger. A Vevey, sur la parcelle aujourd'hui occupée par le siège international de Nestlé, il possédait une maison de vacances, la Villa Claire, où il passait ses étés en famille.

Paris, souvenirs de l'exposition universelle: la tour Eiffel.

L'ingénieur serait venu pour la première fois en Suisse en 1881. Il aurait résidé chez son ami Bartholdi, sculpteur de la Statue de la Liberté, qui possédait une villa à Choëx (VS). Les deux sillonnent le coteau montheysan, explorent le Chablais et, selon certaines sources, fréquentent la loge maçonnique Progrès et Vérité à Bex.

C'est un peu plus tard, en rendant visite à Maurice Koechlin (1856-1946), ancien chef de son bureau d’études parisien, que Gustave Eiffel s'éprend du Léman. Koechlin, à qui l'ont doit notamment les plans de la Tour Eiffel, fait découvrir à son hôte Vevey et la Riviera. Le coup de foudre est immédiat.

Fuir l'agitation du scandale de Panama

Eiffel aspire en effet à la tranquillité, loin de l'agitation parisienne. Aux début des années 1890, l'ingénieur craint pour sa réputation, car il est poursuivi par la justice française dans le cadre d'une vaste affaire de corruption entourant le percement du canal de Panama. Plusieurs hommes politiques et industriels se trouvent éclaboussés par un retentissant scandale financier.

Condamné le 9 février 1893 par la Cour d'appel de Paris à deux années de prison et 20 000 francs d'amende, Gustave Eiffel porte l'affaire en cassation. Le 15 juin 1893, la justice met fin aux soupçons qui pèsent sur lui. Ses avocats démontrent qu'il n'était pas impliqué dans les malversations qu'on lui prête. L'honneur est sauf!

Personnalité en vue, les allers et venues de Gustave Eiffel en Suisse ne manquent pas d'attirer l'attention de la presse. Ainsi, peu de temps après sa condamnation, le Journal de Genève et la Gazette de Lausanne du 23 mars 1893 suspectent une fuite de l'ingénieur vers la Suisse ou le Portugal... Le bruit est rapidement suivi d'un démenti.

Villa d'été

Fin juin 1893, la presse annonce que Gustave Eiffel se fixe à Vevey. Il y a acquis, plus tôt dans l'année, une somptueuse villa au bord du lac entre Vevey et Corseaux. La propriété est située en bordure d'eau et possède un vaste jardin. Bientôt agrandie d’un hall et d’une véranda par l’architecte Victor Chaudet, la maison se mue en une coquette demeure. Chaque été, jusqu'à sa mort, Gustave Eiffel occupe les lieux avec ses cinq enfants.

Valérie Clerc
Intérieur de la Villa Claire, Vevey
Intérieur de la Villa Claire, Vevey

Gustave Eiffel et sa fille (?) dans leur salon à Vevey (RmnGP)

Les apparitions de l'ingénieur à des concerts ou à des spectacles ne manquent pas d'être signalées dans la feuille d'avis locale. Citoyen généreux, Gutsave Eiffel soutient financièrement de nombreuses œuvres de bienfaisances actives à Vevey. La caisse de l'hôpital ou à l'administration des secours publics bénéficient de son soutien régulier.

Tous les ans, à la Sainte-Claire, Eiffel organise une fête vénitienne dans son jardin où est conviée la population. La nuit venue, on y tire un feu d’artifice aux sons d’une aubade donnée parla société veveysanne La Lyre.

"La Walkyrie" un vapeur de légende

Grand amoureux de la navigation, Gustave Eiffel possède un magnifique vapeur “La Walkyrie”, construit en 1882 (lire l'article d'Albin Salamin dans notreHistoire.ch). Le prestigieux navire mouille dans le port privé qu'Eiffel fait aménager en contre-bas de sa propriété. La machine compte aujourd'hui parmi les monuments du Léman et appartient au banquier Charles Pictet.

Valérie Clerc
Gustave Eiffel à bord de la Walkyrie
Gustave Eiffel à bord de la Walkyrie

Gustave Eiffel à bord de la Walkyrie dans le port de sa villa (RmnGP)

Fin d'une idylle

Au cours du 20e siècle, l'arrivée du siège de Nestlé va redessiné les rives de Vevey. Le chantier mené par l’architecte Jean Tschumi (1904-1962) débute en 1956 pour ne s’achever qu'en 1960. La parcelle sur laquelle s'implante la multinationale menace l'intégrité de la villa. Celle-ci est rasée en 1989 pour y aménager le restaurant d’entreprise et son centre sportif. Une plaque commémorative est visible au bord de l'eau.

Sources

  • "Quand Gustave Eiffel résidait en famille à Vevey" , 24heures, samedi-dimanche 16-17 mars 2013, p.26.
  • "Scandale de Panama" sur Wikipédia (consulté le 21.07.2022)
  • Journal de Genève, 23 mars 1893
  • Gazette de Lausanne, 23 mars 1893
  • "Yacht, la Walkyrie" par Albin Salamin sur notreHistoire.ch
  • Sonia Jebsen, "Devinez… qui a posé ses valises à Vevey en 1893", Blog "By The Lake", 2018 (consulté le 21.07.2022)
  • Les images de l'intérieur de la villa et de la Walkyrie viennent de la collection de la Réunion des Musées nationaux - Grand Palais.
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claire Bärtschi-Flohr

    Très intéressant article ! Merci ! Coïncidence, j'ai photographié dimanche dernier la loge maçonnique de Bex : notrehistoire.ch/entries/N9Yda... Voir maintenant le lien dans le texte du document ci-dessus !

    • Valérie Clerc

      Et bien cette belle coïncidence me permet d'ajouter un lien supplémentaire dans le récit. En cliquant sur la loge maçonnique de Bex, on arrive désormais directement sur votre document. C'est ça notre histoire, de la mise en lien, des coups de pouces et des récits en partage, améliorés par la communauté!

    • André Reuse
    • Renata Roveretto

      Cher André vous en avez de l'humour... Merci au moins je rigole comme peut-être d'autres, car il faut chercher vu du manque de précision de ou se trouve ce fameux 404

      Bonne journée !

  • Sylvie Savary

    Ami.e.s du patrimoine : ne manquez pas l'exposition sur la "Villa Claire " de Gustave Eiffel & famille à Vevey ! Ouverte jusqu'au 28 avril 2024, elle se divise en 2 parties, aussi passionnantes l'une que l'autre : au Camera Museum (place du Marché) de très belles photos en couleurs ou en N/B prises par G. Eiffel, notamment de sa famille, dont sa fille Claire, et de la Fête des Vignerons de 1905. Au Musée historique (rue du Château) : une riche documentation sur l'histoire de la Villa Claire et ses dépendances, le mobilier retrouvé, avant que le nouveau propriétaire (Nestlé) ne la démolisse en 1978 pour y construire le WellNes Centre.
    cameramuseum.ch/evenement/gust... museehistoriquevevey.ch/franca...

Valérie Clerc
108 contributions
21 juillet 2022
1,959 vues
4 likes
2 favoris
6 commentaires
0 galerie
Déjà 4,795 documents associés à 1900 - 1909