Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Noces d'Or

Noces d'Or

1er rang

Chne. Pierre Gard (1863-1940), prieur de Lens de 1901 à 1939; Jérémie Tabin (06.08.1875-07.01.1954), curé de St-Léonard en 1907; Benoît Salamin * (1844-1934), aumônier de Géronde dès 1912, jubilaire; François de Courten (1872-1936), de Sion, doyen à Sierre; Oscar Monnay (1879-1968), de Troistorrents, curé de Chippis 1909 à 1949.

2e rang

Chne. Jean-Baptiste Savioz (1859-1937) d'Arbaz, Recteur de Grimentz de 1917 à 1932; Coquoz; Elie Défago (1891-1970), curé de St-Luc 1919 à 1930; Joseph Zufferey (1881-1958)?; Henri Pitteloud, des Agettes, curé de Venthône; Joseph Francey (1875-1963), curé de Vissoie de 1906 à 1963; Laurent Zufferey (1858-1927), de St-Luc, recteur à Sierre?; Pierre Guéron (1869-1930), recteur de Grimentz 1905 à 1915 ; Joseph Fournier, de Nendaz?; Ribordy Maurice de Sembrancher (1886-1980); Emile Fleury Curé de Chandolin de 1927 à 1962.

3e rang

Chne. Paillolin; Aristide Müller (1894-1940) de Grimisuat ?; Luc Pont (1875-1965), curé de St-Luc 1911 à 1919 puis Curé de Sierre 1926; Erasme Zufferey (1883-23.11.1931)?; François Follonier (1882-1939), de Vernamiège, Curé de Grône de 1914 à 1931; Gabriel Obrist, de Bramois, vicaire à Sierre; Daniel, recteur à Sierre, en 1924; A. Savioz, neveu?.

* Benoit Salamin (1844-1934), Recteur de La Sage de 1878 à 1881 Vicaire à Vissoie de 1882 à 1888, à Chandolin de 1888 à 1895 et premier Curé de Salins de 1895 à 1907. Dès 1912, il a été aumônier au couvent de Géronde.

Le chanoine Pierre Gard, le premier assis sur la gauche, assez maigre, est mort en 1940 et était du Gd-St-Bernard. Il était curé à Lens. Sinon le chanoine Ribordy, debout à droite, avant-dernier, de petite taille, était aussi du GSB. Il est mort en 1980 à plus de 90 ans. Pour les autres, les chanoines à rochet blanc sont de l'abbaye de St-Maurice.

L'abbé Jérémie Tabin était un grand-oncle de l'abbé Michel Massy, Curé de la Paroisse Ste-Catherine à Sierre et originaire de St-Jean.
Nous pouvons penser que la photo a été prise devant l'église St-Martin du couvent de Géronde environ vers 1928 ou (1927), à confirmer !

N.B. Comme vous pouvez le constater, ce document est toujours en évolution, j'attends donc encore des modifications ou compléments ... Encore une précision, après enquête, l'Abbé Benoît Salamin était mon arrière-grand-oncle. Ceci explique pourquoi cette photographie se trouvait dans mes cartons ... !

Un grand merci à Sylvie Bazzanella Albin Salamin à L'Abbé Michel Massy et Jean Tabin, pour les excellents renseignements fournis !

À consulter: Fondation des Archives Historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    Les religieux qui portent le rochet (ruban blanc) sur la soutane sont des chanoines réguliers de St.Augustin. Seuls ceux du Gd.St.Bernard et St.Maurice sont habilités à le porter. Ceux de la photo était en villégiature ? ;-)

  • Dominique Python

    Je connaissais l'expression "Noces d'Or" pour le mariage, mais j'ignorais qu'elle était également utilisée pour la vie religieuse.

  • Sylvie Bazzanella

    Le chanoine Pierre Gard, le premier assis sur la gauche, assez maigre, est mort en 1940 et était du Gd-St-Bernard. Il était curé à Lens. Sinon le chanoine Ribordy, debout à droite, avant-dernier, de petite taille, était aussi du GSB. Il est mort en 1980 à plus de 90 ans. Pour le lieu de la photo, ce doit être quelque part dans le décanat de Sierre. Les autres chanoines à rochet blanc sont de l'abbaye de St-Maurice.

  • Albin Salamin

    Ne pas oublier que des chanoines de St-Maurice enseignaient à l'école de commerce de Sierre

  • Albin Salamin

    Pour le curé B. Salamin, il faut prendre des renseignements à l'évêché de Sion.

  • Albin Salamin

    Il s'agit de Benoit Salamin (1844-1934), vicaire à Vissoie de 1882 à 1888 puis à Chandolin 1888 à 1895. Dès 1912, il a été aumônier au couvent de Géronde. Le Curé Tabin se prénomme Jérémy, curé à St-Léonard. Voilà qui permet de cerner la date de la photo.

  • Sylvie Bazzanella

    Beau travail Albin, l'enquête touche à sa fin.

  • Albin Salamin

    Nous pouvons penser que la photo a été prise devant l'église St-Martin du couvent de Géronde.

  • Albin Salamin

    C'était au temps où l'Église ne manquait pas de prêtres. En Valais chaque famille avait son curé.

  • Dominique Python

    Et selon d'aucun, l'Eglise manquerait moins de prêtre si chaque curé pouvait avoir sa famille ;-)

  • Sylvie Bazzanella
  • Albin Salamin

    Même s'ils avaient une famille il n'est pas certain qu'on soit prêtre de père en fils. Il faudrait des femmes "prête"...

  • Michel Savioz

    Cette photo a dû être prise au jour anniversaire des 50 ans d’ordination de l’abbé Salamin: c’est ce que l’on appelle les noces d’or sacerdotales. Puisqu’il reçoit sa première affectation en 1878, on peut penser qu’il a aussi été ordonné prêtre en cette année. La photo doit donc vraisemblablement dater de 50 ans plus tard, soit en 1928 (ou 1927). Chanoine Olivier Roduit, St-Maurice.

  • Albin Salamin

    Le chanoine Pierre Gard était prieur de Lens de 1901 à 1939.

  • Albin Salamin

    Une autre photo du Chanoine Jean-Baptiste Savioz : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/13739/

  • Michel Savioz

    Oui, la photo est prise devant notre église du monastère de Géronde, autrefois dédiée à St Martin. Oui, les noces d'or = les 50 ans de sacerdoce pour un prêtre. Nous reconnaissons sur la photo le Chanoine Pierre Gard (Grd-St-Bernard), de Champsec/Bagnes, né en 1863, prêtre en 1888. Prieur de Lens, il a bâti l’église de Flanthey. Chne Paillolin, probablement de St Maurice. Chne Aristide Müller, de Grimisuat, en en 1894, mort en 1940. Prieur de Lens. Musicien. Chne Ribordy Maurice, né à Sembrancher en 1886, prêtre en 1915, mort en 1980. Les trois faisaient partie du clergé de Lens à cette date. Sœur Marie Nicole, pour les sœurs de Géronde.

  • Monique Chavaillaz

    Et un bon moment passé à la lecture des commentaires. :-)

  • Michel Savioz

    Oui, c'est aussi le charme de "notrehistoire" ... ;-)

  • Raphy Fournier

    Au deuxième rang l'abbé Fournier s'appelle en réalité Joseph. Nous ne savons pas où il était curé lors de cette photo mais il a fait Nendaz, St Maurice de Lacque, Troistorents et esr enterré à Saillon

  • Michel Savioz

    Merci Raphy, on progresse encore ;-) !

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,782
6,291
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.