Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
M.Ravel, Daphnis et Chloe, OSR, E.Ansermet, 1952

M.Ravel, Daphnis et Chloe, OSR, E.Ansermet, 1952

1 octobre 1952
Disques DECCA
René Gagnaux

**Maurice RAVEL, Daphnis et Chloé, Symphonie chorégraphique en trois parties, Le Motet Choeur de Genève (chef de choeur: Jacques HORNEFFER), Orchestre de la Suisse Romande, Ernest ANSERMET, 01.09.1952, Genève, Victoria-Hall, DECCA Ace Of Clubs ACL 53

Ernest Ansermet a enregistré cette oeuvre pour le disque deux fois dans son intégralité, en septembre 1952 (en mono) et en avril-mai 1965 (en stéréo). En octobre 1960 il a en plus enregistré la Suite No 2. Daphnis et Chloë est bien sûr souvent apparu sous sa direction au programme des concerts organisés par l'OSR: pour la première fois le 21 octobre 1922 et pour la dernière fois le 24 février 1960.

L'argument de ce ballet, des textes cités d'après le verso de la pochette du disque ACL 53 (l'auteur n'est pas indiqué).

"[...] L'argument, très simple, de ce ballet, est tiré d'un récit de Longus, écrivain grec du IIIe ou IVe siècle. La scène représente une prairie s'étendant au loin et l'action se passe à la lisière d'un bois sacré, dans la Grèce antique, par un clair après-midi de printemps; à l'entrée d'une grotte, trois nymphes sculptées dans le roc; au fond de la scène, un grand rocher dont la silhouette apparaît comme une statue du dieu Pan.

La scène est vide d'abord, puis des jeunes gens et des jeunes filles arrivent, portant des paniers remplis de présents destinés aux nymphes. On assiste alors à une danse religieuse, durant laquelle les danseurs s'éloignent pour laisser apparaître Daphnis à l'arrière plan, marchant auprès de ses moutons. Chloé le rejoint, et l'un après l'autre, les deux jeunes gens viennent se prosterner devant les nymphes. Interrompant leur danse religieuse, garçons et filles courent entourer Daphnis et Chloé, et une joyeuse danse commence. A la fin de celle-ci, le pâtre Darkon, personnage grossier, tente d'embrasser Chloé, mais Daphnis l'écarte brutalement. Leurs amis interviennent et proposent une lutte entre Daphnis et Darkon. Ce dernier exécute alors une danse maladroite et grotesque qui fait rire tous les assistants. Puis c'est au tour de Daphnis: sa danse, gracieuse et légère, lui vaut comme récompense un baiser de Chloé. Quant à Darkon, toute la troupe le poursuit, riant et se moquant de lui bruyamment. Soudain, tous se taisent, à la vue du couple de Daphnis et Chloé enlacés et nimbés de lumière. Les jeunes gens se retirent, emmenant Chloé. Daphnis demeure, immobile, comme sous l'effet d'un charme, puis il s'allonge sur le sol, le visage dans ses mains.
Un récitatif de clarinette accompagne l'entrée de Lisinion qui danse devant Daphnis, et qui, pour essayer de le séduire, laisse tomber un à un ses voiles, comme par mégarde. Daphnis les ramasse et les lui rapporte, jusqu'à ce qu'enfin Lisinion, dépitée, abandonne le jeu et laisse là le berger, très troublé. A ce moment, l'on entend des bruits d'armes et des cris de guerre. Des femmes traversent la scène en courant, poursuivies par les pirates; Daphnis, pensant à Chloé, vole à son secours. La jeune fille apparaît dans une direction opposée, cherchant un refuge. Elle se jette au pied de l'autel des nymphes et implore leur protection, mais des pirates surgissent et l'entraînent. Toujours à la recherche de Chloé, Daphnis revient et trouve la sandale que Chloé a perdue en se débattant. Fou de désespoir, il maudit les déesses qui n'ont pas réussi à protéger son amie et tombe évanoui à l'entrée de la grotte.
Une lueur surnaturelle enveloppe toute la campagne
. [...]"
(C'est avec ce nocturne que commence la Première suite, qui se poursuit avec l'introduction de la deuxième partie et la Danse guerrière)

Deuxième partie
"[...] La nuit est tombée, un à un, les visages des nymphes s'éclairent. Elles descendent de leur socle et commencent une danse, lente et mystérieuse. Puis, ranimant Daphnis, elles invoquent le dieu Pan en sa faveur. Daphnis se prosterne devant la statue du dieu et les nymphes retournent à leur grotte. Dans la nuit noire, des voix étranges montent des profondeurs de la scène, ponctuées de sonneries de cloches menaçantes. A la faveur de la nuit, nous sommes transportés alors au camp des pirates où l'on exécute une danse guerrière à la lueur vacillante des torches. [...]"
(Cette danse termine la Première Suite).
"[...] Bryaxis, chef des pirates, donne l'ordre d'amener Chloé à qui il demande de danser. Tout en dansant, Chloé essaie à plusieurs reprises de s'échapper, mais elle est chaque fois brutalement traînée devant le chef qui, pour finir, la fait porter en triomphe. Mais soudain d'étranges éléments remplissent l'atmosphère: feux follets, apparitions fantastiques. Des satyres surgissent de tous côtés et entourent les pirates; la terre s'ouvre, et l'ombre de Pan, en une attitude menaçante, se découpe sur les montagnes, au fond de la scène. Terrifiés, les pirates s'enfuient. Chloé demeure immobile, entourée d'un halo de lumière. L'aube commence à dissiper les ténèbres et nous retrouvons le décor de la première scène.[...]"

Troisième partie (début de la deuxième Suite).
"[...] Tout est silencieux. Seul, le murmure des sources gonflées par la rosée ruisselant des rochers se fait entendre, avec le chant des oiseaux et, au loin, les cris des bergers conduisant leurs troupeaux. Peu à peu le jour se lève. Daphnis s'éveille et regarde autour de lui, à la recherche de Chloé. Elle apparaît enfin, entourée de bergers et de bergères, et ils tombent dans les bras l'un de l'autre. Un vieux pâtre explique que Pan a sauvé Chloé en souvenir de la nymphe Syrinx qu'il aima jadis. Daphnis et Chloé miment alors l'histoire de Pan et de Syrinx, sur un accompagnement de flûte solo. La scène se termine sur une étreinte des deux amoureux qu'entourent bientôt tous les bergers et bergères dans un joyeux tumulte, une bacchanale finale célèbre le triomphe de l'amour.[...]" Textes cités d'après le verso de la pochette du disque ACL 53, l'auteur n'est pas indiqué.

La partition peut être téléchargée sur la page correspondante de l'IMSLP.**

**DAPHNIS ET CHLOÉ, ENREGISTREMENT INTÉGRAL DE 1952

Daphnis et Chloé de Maurice Ravel dans le premier enregistrement qu'en a fait Ernest Ansermet - SAR694-07, Pr: Victor Olof Eng: Arthur Haddy, octobre 1952 Victoria Hall, Genève, Choeur Motet de Genève (Jacques Horneffer) - bien entendu encore en mono. Paru en mars 1953 sur Decca LXT 2775 et London LL 693, réédité sur ACL 53. Mon disque - un ACL 53 - est encore en bon état, seul un léger DeClick et des retouches manuelles ont été nécessaires.

Dans la première partie, les 2e, 3e et 4e pièces (2. Scène - Danse générale, 3. Scène - Danse grotesque de Dorkon, 4. Danse légère et gracieuse de Daphnis) sont jouées enchaînées. Dans la troisième partie ses trois pièces sont jouées enchaînées.

Le ballet est donc réparti sur 8 fichiers audio: pour écouter le premier de ces 8 fichiers voir http://www.notrehistoire.ch/group/orchestre-de-la-suisse-romande/audio/1216/.

Maurice Ravel, Daphnis et Chloé, Symphonie chorégraphique en trois parties, Le Motet Choeur de Genève (chef de choeur: Jacques Horneffer), Orchestre de la Suisse Romande, Ernest Ansermet, 01.09.1952, Genève, Victoria-Hall, DECCA Ace Of Clubs ACL 53 (ARL 1419-3A R, 1420-3A R)

Première partie
1. Introduction et danse religieuse 07:28, 2. Scène - Danse générale, 3. Scène - Danse grotesque de Dorkon, 4. Danse légère et gracieuse de Daphnis 08:28, 5. Scène - Dance de Lisinion 04:20, 6. Nocturne - Danse lente et mystérieuse des nymphes 04:35

Deuxième partie
7. Introduction 02:36, 8. Danse guerrière 04:01, 9. Danse suppliante de Chloé 05:32

Troisième partie
10. Lever du jour, 11. Pantomime, 12. Danse générale 16:41

(DECCA Ace Of Clubs ACL 53 (ARL 1419-3A R, 1420-3A R) -> bande -> WAV -> léger ClickRepair -> MP3 320 kbps, le tout effectué par moi-même: l'enregistrement est donc de ce fait libre de droits d'autres personnes ou sociétés, le disque étant paru il y a plus de 50 ans, et le compositeur décédé il y a plus de 70 ans.**

L'enregistrement peut être aussi téléchargé sur la page suivante de mon site, en format FLAC (donc comprimé sans pertes):
http://www.renegagnaux.ch/14601/90301.html.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • René Gagnaux

    Pour les mélomanes désirant avoir un enregistrement de meilleure qualité sonore: Il est disponible chez Decca Australie dans leur remarquable série Eloquence, en double CD No. 442 8321 (Ravel: Orchestral works (the early recordings)), voir par exemple http://www.buywell.com/cgi-bin/buywellic2/efly.html?mv_arg=12871. (Cet enregistrement a été auparavant disponible sur le double CD Decca 414 046-2, ainsi que sur le double CD LONDON Historic 425 997-2, tous deux ne semblent plus être au catalogue)