Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Place de la Riponne à Lausanne; durant des décennies la voiture  a occupé la place.

Place de la Riponne à Lausanne; durant des décennies la voiture  a occupé la place.

C'est en 1968 que le projet de la construction d'un parking souterrain à la place de la Riponne à Lausanne est né ! Cette place ne satisfaisait personne; un combat politique avait commencé entre les premiers écologistes et les pro commerçants qui étaient favorables à ce que la voiture trouve immédiatement une place de parc gratuite à la place de la Riponne, de nombreuse études concernant la pollutions avaient été faites par des politiciens soucieux de la qualité de l'air; pro-voitures et pro-parking ont alors commencé des campagnes pour essayer de satisfaire tout le monde. La place redevient en partie piétonne après l'ouverture du parking souterrain en 1973 : 408 places sur deux niveaux dans un premier temps, un troisième niveau de 600 nouveaux emplacements étant créé par la suite 23,26,27. Un kiosque à journaux est érigé au sud de la place, à un des accès du parking ; derrière lui, la Brasserie Viennoise est démolie en novembre 1977. La surface dédiée aux piétons est augmentée en 1990 et, en 1993, elle se restructure par l'adjonction d'une fontaine, Eau de vie, œuvre de Sylvia Krenz et René Schmid29,23. Jusqu'en 2004, le cinéma le Romandie se trouve sur la place avant d'être transformé en club de rock alternatif jusqu'en 2008. La même année, la station de métro Riponne-Maurice Béjart, en hommage au danseur et chorégraphe Maurice Béjart, y est ouverte ; le visage du sud de la plage change : l'édicule servant d'accès au parking est modifié pour servir également d'accès au métro, 32 arbres disparaissent, faute d'une épaisseur de terre suffisante et les escaliers menant, au sud, à la rue de la Louve. Objet de critiques urbanistiques depuis des décennies, la place est, au xxie siècle, le sujet de nombreuses plaintes, notamment concernant des questions de sécurité33 et de consommation de drogue34. En 2017, la ville demande un crédit de 800 000 francs pour l'organisation d'un concours visant à réaménager les places du Tunnel et de la Riponne, que l'ancien syndic Daniel Brélaz qualifiait de «désert de béton»35. Le projet primé fin 2019, In Between, de l'Espagnole Silvia Gonzalez Porqueres, propose de supprimer le trafic des véhicules en déplaçant l'entrée du parking, de créer un bâtiment à la place des accès du parking, de planter davantage de végétation et de créer des fontaines et des jets d'eau. Le projet ne sera pas réalisé tel quel mais doit servir d'image directrice ; un concours d'architecture doit être lancé avant le réaménagement de la place, prévu entre 2024 et 202636.

Situation et accès Les accès routiers sont, par le nord et le nord-est la rue du Tunnel, la rue de l'Université et la rue des Deux-Marchés (qui passe sous le bâtiment construit en 1961) et, par le sud-ouest, la rue du Valentin, ces quatre accès gardant les véhicules au nord et à l'ouest de la place37. Les autres accès sont réservés aux transports publics (rue Neuve, au sud-ouest) ou aux piétons (rue Haldimand, rue de la Madeleine et escaliers de l'Université venant de la place de la Madeleine). La place de la Riponne a une forme rectangulaire. La majeure partie de la place, à l'est, est une zone piétonne. L'imposant palais de Rumine domine l'est de la place sur toute sa longueur, l'accès principal au parking occupant le côté ouest, en contrebas de la rue du Tunnel. Le pâté de maisons qui délimite le nord de la place, au travers duquel serpente la rue des Deux-Marchés, le sépare de la place du Tunnel. La zone piétonne est pavée. On y trouve plusieurs accès piétons au parking, la fontaine Eau de vie et, au nord, la terrasse d'un restaurant. Chaque jour, des food trucks, différents chaque jour de la semaine, occupent le sud de la place à l'heure du déjeuner39. Une mystérieuse pince métallique noyée dans un des pavés autobloquants de la place suscite toujours des interrogations40.

Marchés de la Riponne .Trois marchés marchés différents occupent la place selon le jour de la semaine :

Mercredis et samedis : produits maraîchers, de boucherie, de fromagerie, de boulangerie et d’épicerie, plantes et des fleurs. Véritable institution lausannoise, ce marché occupe tout le centre-ville24.

1er dimanche du mois : marché Calabash ; brocante et vide-grenier41.

Mardis et jeudis : marché solidaire des quatre saisons ; Brocante à but social, il accueille des exposants en rupture dans leur parcours professionnel. Source ; Wikipédia ; place de la Riponne

Voir aussi liens en rapport avec la place de la Riponne :

Manifestation contre les voitures à la Riponne : rts.ch/archives/tv/information...

Palais de Rumine et la Riponne beau ou laid ? :notrehistoire.ch/entries/QqNWj...

Photo le marché à la Riponne : notrehistoire.ch/entries/l3WxD...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,308
6,773
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.