Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Trois cigognes qui font écho aux 3 aigles de Granges !

Trois cigognes qui font écho aux 3 aigles de Granges !

30 août 1990
Charly-G. Arbellay
Pierre-Marie Epiney

QUAND PASSENT LES CIGOGNES AU-DESSUS DE GRANGES…

Les armoiries de Granges représentent trois aigles dans un ciel bleu. En avez-vous déjà vu tournoyer au-dessus du village ? Certainement pas…mais des cigognes oui !

L'occasion m'a été donnée de les photographier le 30 août 1990 sur les rochers de la colline de Pintset. Elles étaient au nombre de trois. La halte de Granges n'était, hélas, qu'une étape sur le chemin de l'Afrique, région de résidence hivernale de ces oiseaux. Si la cigogne blanche est parfois signalée en Valais, la cigogne noire est un événement unique. Selon un ornithologue valaisan, c'est la première fois qu'un mélange de deux races est mentionné dans notre canton.

Elles n'aiment pas la mer

En effet, le chemin de migration de cette cigogne noire passe habituellement par le Bosphore, la Turquie, le Moyen-Orient avant d'atteindre les régions d'hivernage au sud du Sahara. Les cigognes blanches, quant à elles, traversent régulièrement le Plateau suisse lors de leurs migrations. Elles suivent ensuite la vallée du Rhône, coupent sur la France, l'Espagne et Gibraltar pour atteindre le sud saharien. Rares sont celles qui s'aventurent au-dessus de la Méditerranée car elles perdraient leurs repères.

Grenouilles et campagnols

L'observation de ces oiseaux échassiers à Granges est encore d'autant plus rare que les cigognes blanches volent moins bien que les noires. Elles ne s'aventurent guère au-dessus des Alpes, sauf en cas de vent du nord qui leur permet de prendre de l'altitude. En Valais, l'assèchement des marais a entraîné des difficultés de survie pour ces grands échassiers. En effet, les cigognes apprécient les prés où elles trouvent profusion d'insectes, lézards, oisillons, écrevisses, campagnols, grenouilles pour leur subsistance.

Depuis leur passage en 1990, la population de Granges est passée à 845 ménages…infatigable cigogne !

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,794
4,723
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.