Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La gare de Granges : un lieu stratégique !

La gare de Granges : un lieu stratégique !

inconnu, collection de Charly-A. Arbellay, Granges
Pierre-Marie Epiney

La gare de Granges a été un point stratégique très important aux XIXe et XXe siècle pour la région. Voici pourquoi :

L'industrie du bois : des «câbles» descendaient des forêts de Grône/Loye/vallon de Réchy/ pour être chargés sur des wagons à la gare.

L'industrie du plâtre : Granges, la deuxième plus importante usine de Suisse transportait le plâtre par le train.

L'industrie du charbon : un « téléphérage » traversait la plaine de la mine de Grône à la gare de Granges pour livrer l'anthracite.

Le pressoir « Provins » recueillait la vendange de toute la région, de Chalais, Réchy, Grône, Granges, Lens et Ollon, puis le moût partait à Sion par le train.

A la fin du 20e s. :

Le plastique - Une usine de plastique fabriquait les fameuses « caisses à vendanges ». Par la suite, elle a produit des « turquoises de synthèse », les turquoises Gilson, puis une usine de « tapis roulants pour aéroport» a aussi existé, mais la production a été arrêtée.

La gare de Granges a été aussi le passage incontournable pour les voyageurs des mêmes villages cités ci-dessus, raison pour laquelle il y avait un hôtel où Charles-Ferdinand Ramuz logeait avant de monter à pied à Lens.

Tout cela est tombé en déconfiture lors de l'arrivée des transports routiers : camion, bus, automobile. La gare a fermé dans les année 1980. Et ce fut la fin. Il est question d'une réouverture dans les années 2020.

Charly-A. Arbellay

voir aussi ce document :

Selon cette source, "La décision d'une éventuelle réouverture d'une halte régionale ferroviaire n'est clairement pas du ressort du canton mais relève des compétences exclusives de la Confédération, en lien avec sa régale fédérale des transports ferroviaires."

"...la Confédération se prononcera, d'ici 2018-2019, sur la création, respectivement la réhabilitation de nouveaux arrêts ferroviaires."

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,173
4,661
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.