Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Mon premier Mac "Classic" Macintosh à la rue Curtat à Lausanne

Mon premier Mac "Classic" Macintosh à la rue Curtat à Lausanne

25 novembre 2012
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Avant de vous parler de mon premier Mac, il faut que je vous présente la Rue Curtat à Lausanne, rue dont les habitants m'ont certainement permis d'entrer dans l'informatique alors que je pensais ne JAMAIS utiliser cette"MACHINE" réservée aux jeunes !!!!

Cela m'a sauvé dans mon parcours professionnel; à peine deux ans plus tard de mon achat de mon premier "Mac Classic" la Ville de Lausanne s'informatisait, il y a eu beaucoup d'employés de mon âge "laissés au bord du trottoir" en dépression, déclassés....n'arrivant pas à se mettre à l'informatique ...

Sur mon lieu de travail j'ai vu des collègues pleurer face à cette épreuve de reconversion informatique, résistant au passage dans un autre siècle !

J'ai habité plusieurs années à la célèbre rue Curtat à Lausanne; si je dis célèbre, c'est que dans cette rue il y avait des habitants engagés militants, musiciens, illustrateurs et auteurs de livres pour enfants, des comédiens, le chef d'orchestre Jean-Marc Grob et le cinéaste Yves Yersin....il y avait des ateliers d'ébénisterie, de photographe, de danse pour enfants et adultes, un salon lavoir social créé par L'Entraide Familiale,il y avait une vielle maison qui accueillait des ateliers d'artistes comme Francine Simonin, Claude Zeller le relieur, il y avait Anne Wilsdorf auteur et illustratrice de livre d'enfants qui a écrit un livre sur les petites filles de la rue Curtat (épuisé).....dans la maison de l'Entraide familiale il y avait également une permanence l'accueil Sida, et accueil Gays,..il y avait beaucoup de familles nombreuses à petits revenus....Il y avait la vrai vie de quartier !

Il s'est passé beaucoup d'événements organisée par les habitants dans cette rue lausannoise !

Nous nous retrouvions les uns chez les autres, ou bien nous allions au café de l'Evêché, il y avait une tradition d'un grand repas annuel en été pour les habitants de cette rue dans le petit parc sous nos fenêtres chacun apportait un plat cuisiné, il y avait les joueurs de cartes et les joueurs d'harmonicas, il y avait de vrais concierges qui nous effrayaient et menaçaient si nous salissions les escaliers (que j'embrasse chaque fois que je les croise en ville).............c'était une rue qui avait une vie riche, j'ai adoré habiter à la rue Curtat !

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/35096/Il y avait une grande population enfantine à cette époque, la rue était encore ouverte aux voitures qui prenaient cette petite rue comme raccourci; elles roulaient à une vitesse excessive !

Les maisons avaient beaucoup d'étages sans ascenseurs; les enfants descendaient les escaliers quarte à quatre, puis "déboulaient" directement sur un minuscule trottoir !
Les parents tremblaient pour la sécurités de leurs enfants !

Ils ont souvent approchés sans succès les autorités lausannoises pour demander de faire de cette route une route réservée aux piétons.

Puis ont suivi des pétitions, etc...sans réponse de la Ville de Lausanne.

Pour convaincre les autorités, un week-end d'été, les habitants ont descendu des tables et des bancs dans la rue monté des grills, invités des musiciens et la fête à duré tout le week-end empêchant les véhicules de passer, les habitants donnaient des informations et invitaient les conducteurs à venir boire un verre et manger du pain et du fromage pour parler de la sécurité des enfants, la police est venue "bon enfant" il y a eu un dialoge !

Quelques mois plus tard, la Rue Curtat est devenue piétonne !

Les autorités lausannoises trouvaient les habitant de cette rue très fatigants et pénibles!!!

A cette époque "Le Petit Théâtre" n'existait pas encore, nous occupions cet espace pour des fêtes de quartier.

Dans le jardin de ce qui allait devenir "Le petit théâtre" les habitants du quartier avaient créé un compost que chacun entretenait à tout de rôle.

Nous organisions des "Vides greniers", des fêtes pour les enfants......

Un jour Yves Yersin cinéaste réalisateur du film "Les petites fugues" m'a invité à venir découvrir son nouvel outil; un ordinateur Macintosh..il m'a fait des démonstrations, j'admirais cette boîte mystérieuse qui s'ouvrait sur le monde !

Quelques mois plus tard je me suis acheté un Mac "Classic"

Mon Mac aujourd'hui, sur le fond de l'écran la photo de mon père juste avant sa mort, photo de Marcel Imsand.
Photo prise par Martine Galland lors de l'émission De profil RTS.ch dimanche à 16 heures: http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/de-profil/4245882-de-profil-du-16-09-2012.html#4245881

Yves Yersin ;http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Yersin

Jean-Marc Grob :http://dbserv1-bcu.unil.ch/persovd/composvd.php?Code=G&Num=287

Anne Wilsdorf: http://www.ricochet-jeunes.org/auteurs/recherche/1463-anne-wilsdorf

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Martine Desarzens
872 contributions
25 novembre 2012
1,080 vues
1 like
0 commentaire
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,155
4,660
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.