Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Grandes solidarités pendant la guerre 1940-1945, les artistes de Suisse Romande se mobilisent

Lausanne
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Depuis des années j'avais chez moi une médaille offerte à mon père Victor Desarzens, par la Croix Rouge, avec une inscription;

pour services rendus pendant la guerre 1940-1945 !

Belle solidarité avec les famille d'artistes suisses et français vivant dans une grande pauvreté ainsi que les soldats sur le front.

Je suis allée consulter les archives de mon père pour savoir si je trouverais une piste qui pouvait m'éclairer sur cette médaille !

En consultant ces archives, j'ai retrouvé certains documents que je vous propose ci-dessous illustrant un engagement de solidarité avec les soldats mobilisés aux frontières suisse et aux soldats de France et leurs familles durant la guerre 1940-1945

Dès 1940, Victor Desarzens, comme beaucoup d'artistes de Suisse Romande se sont mobilisés pour donner des concerts gratuitement au profit des soldats mobilisé et des artistes de France et de leurs familles....etc...

Il fallait récolter de l'argent en donnant des concerts sans toucher de cachet, soutenir les soldats à Noël, mobilisés aux frontières, trouver des personnalités du monde politique pour assister à ces concerts et galas afin d'attirer du public......

Une véritable organisation de solidarité s'est mise en place à Lausanne, Victor Desarzens rassemblait les artistes, cherchait des mécènes et donateurs, n'hésitait pas à taper aux portes des notables, il donnait de son temps sans compter, il réussit à donner un souffle de solidarité dans ce milieu d'amis artistes, d'illustrateurs, de peintres, d'écrivains et de photographes.....et pourtant tout ces gens étaient en grande difficulté financière....

voir aussi ;http://www.notrehistoire.ch/article/view/756/

Facture Campiche SA; payée par la Maison Foetisch frères...prix symbolique !

Monsieur Campiche, propriétaire de l'imprimeur était un ami de Victor Desarzens, de la musique et des artistes

Le document ci-dessous concerne un concert donné le 27 octobre 1940 à La Maison du Peuple à Lausanne, en faveur de l'Ouvroir pour les soldats du service volontaire...avec des personnalités comme La Générale Guisan,Gustave Doret, Alfred Pochon etc..

Au programme des oeuvres de Carlo Hemmerling, qui fut mobilisé aux Services auxiliaires Théâtre-cinéma la même année, "La chanson valaisanne" avec les paroles de René Morax et "Chansons à danser" en première audition de Gustave Doret, et bien entendu le trio en do mineur de Beethoven...Quel programme, quels musiciens et solistes !

Après ce concert, Carlo Hemmerling écrivait ces quelques lignes à Victor Desarzens:

En décembre 1940, Carlo Hemmerling, sollicite le "Quatuor Victor Desarzens" pour jouer sans cachet au Noël des soldats, Carlo Hemmerling occupe le poste à l'armée suisse aux Services auxiliaires Théâtre-cinéma. P. camp.14 !

Le document étant difficile à lire je vous en propose le contenu ci-dessous;

*Mon cher,
Comme l'an dernier à pareille époque nous recevons d'un peu partout des demandes de bonne musique pour les fêtes de Noel.

Pour arriver autant que possible à satisfaire tout le monde il faudrait que je puisse compter sur la collaboration d'un nombre considérable de musiciens, pour cette raison ne disposant plus des autos nécessaires, les déplacements devront se faire en chemin de fer, donc impossibilité pour les petits ensembles de toucher plus d'un lieu de stationnement par soirée.

Verriez-vous le moyen de consacrer en Quatuor quelques heures à l'Armée?

Ceci entre le 22 et le 25 déc. ? Vous seriez bien aimable de me dire le ou les jours qui vous conviendraient éventuellement ? Je vous laisse le soin d'en parler avec vos collaborateurs.

Croyez, mon cher, à mes sentiments les meilleurs.*
Carlo Hemmerling
Carlo Hemmerling voir :http://www.fattore.com/CarloHemmerling.htm

Le quatuor a donné un concert pour les soldats mobilisés à La Maison du Peuple à Lausanne le 25 décembre 1940.

Photo du quatuor fondé par Victor Desarzens

Le quatuor, aussi ;http://www.notrehistoire.ch/photo/view/33714/

L'imprimerie des Arts et Métiers participe aussi....

Le quatuor donne des concerts en faveur des Dominicaines de Bethanie qui auraient accueilli les enfants français orphelins de la guerre.

Voir :http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominicaines_de_B%C3%A9thanie

Des concerts s'organisent, des personnalités Suisses-Françaises mettent leurs noms sur les programmes afin d'attirer un public important et ainsi récolter des fonds....

Les programmes sont magnifiques; Couperin, Bach, Fornerod, .....

Au Théâtre Livio, ce soir de concert novembre 1940, une annonce sur l'affiche : La salle sera chauffée !

En 1945, René Morax, Marcel Poncet et Victor Desarzens, trois amis et artistes fondent le "Festival des artistes" au profit des artistes de France et de leurs familles victimes de la guerre et de l'occupation avec l'objectif "d'ouvrir les frontières" franco-suisse !

  • La fraternité des artistes

est le titre de l'article paru dans le Courrier de la Côte. Nyon
daté du 21 juin 1945.

Tous les artistes, amis des fondateurs du festival, répondent favorablement à l'appel de solidarité autour de ce festival des artistes; des journalistes, des musiciens, des chanteurs, les musiciens de l'OCL, Hugues Cuénod chanteur, Edith et Gilles......des dessinateurs pour les affiches, des imprimeurs pour tirer des programmes, des illustrateurs, tous prêtent leur talents pour récolter des fonds lors des galas donnés à La Maison du Peulple à Lausanne, dans des salles de paroisses, des temples, etc..
.

Voir aussi ;

http://www.notrehistoire.ch/article/view/756/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claire Bärtschi-Flohr

    Bravo Martine, il est bien de mettre en valeur le côté positif des événements. Cela nous donne espoir, nous incite à mieux faire, nous suggère de nous ouvrir aux autres. Alors que les événements sombres, sinistres dont on nous abreuve tous les jours, nous incitent à nous recroqueviller dans notre coquille.

  • Martine Desarzens

    Chère Claire, merci pour votre position que je partage.

  • Nicolas Ogay

    Quelle impressionnante personnalité votre père, chère Martine! Et quel intéressant document, merci! Etonnante aussi, cette médaille! Une médaille de la croix rouge norvégienne, avec l'inscription, derrière, littéralement : "Merci pour l'engagement pendant la guerre 1940-1945"! Belle récompense, même internationale, on pourrait dire et bien méritée!

  • Martine Desarzens

    Merci cher Nicolas. Comme vous le soulignez avec justesses cette médaille reste un peu étrange pour la famille...mais aujourd'hui elle est déposée aux Archives de la Ville de Lausanne dans le fonds Victor Desarzens.