Le "Petit-Pâques".

Le "Petit-Pâques".

avril, 1958
Jean-Fred Friederich
Jean-Fred Friederich

La Société de Jeunesse de Salavaux organisait une course aux oeufs la semaine après Pâques.

Le samedi soir, les jeunes allaient de maison en maison quémander des oeufs. Dans les fermes aux personnes avares, un garçon exhibait un rat enfermé dans une trappe et menaçait de l'ouvrir, alors la fermière obtempérait.

Dimanche après-midi, les oeufs crus étaient alignés au bord de la route du village. Un jeune homme les ramassait un à un et les lançait dans un van garni de paille. Pendant ce temps un concurrent courrait une distance égale en direction d'un village voisin. Tous les habitants assistaient au spectacle puis applaudissaient le vainqueur.

Le soir la jeunesse se réunissait au bistrot local pour partager une grande omelette et une salade aux oeufs durs, rescapés du jeu. C'était aussi l'occasion de réunir les jeunes avec les nouvelles Suisses allemandes là pour un an. La soirée continuait en dansant au son d'un tourne-disques. (photo Eric Friederich)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Jean-Fred Friederich
410 contributions
26 juillet 2017
349 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
4 galeries