Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Suzanne à La Pallaz, sur le chemin de Rumières vers 1929

Suzanne à La Pallaz, sur le chemin de Rumières vers 1929

1929
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

La Pallaz, lieu-dit indiquant un replat ,une terrasse, se trouve en bordure du chemin de Rumières qui montait tout en douceur de Champéry à la Crête de Sur Cou, traversant les somptueuses prairies aux nombreux chalets et fenils noirs. Plus on montait et plus le paysage s'élargissait vers l'ouest, faisant surgir de nombreux sommets des Ruan jusqu'au massif des Dents Blanches. A mi-chemin de cette délicieuse promenade se trouvait La Pallaz, un lieu idyllique, avec 2 chalets et quelques fruitiers.

Arthur de Claparède, dans son livre "Champéry, le Val d'Illiez et Morgins" , paru en 1886, revu et illustré en 1903 parle d'une belle balade par le chemin de Rumière et indique qu'il y avait chez la Veuve Basile Exhenry et la Veuve Emile Marclay des lits pour accueillir les voyageurs.

Dans son livre "La Dent du Midi, Champéry et le Val d'Illiez" 1923, Daniel Baud -Bovy est plus lyrique sur ce lieu et Frédéric Boissonas qui l'accompagnait a lui aussi été séduit par le lieu, comme l'illustrent ses prises de vues datant d'avant 1923

notrehistoire.imgix.net/photos...

notrehistoire.imgix.net/photos...

notrehistoire.imgix.net/photos...

notrehistoire.imgix.net/photos...

Ces magnifiques images de Boissonnas sont accessibles sur le site de Fabrice Ducrest Les Dents du Midi

Dans son livre "Champéry d'autrefois" paru en 1976, Pierre Roch, amoureux de Champéry, commente toute une collection de photos anciennes (Patrimoine Champérolain) et on y trouve de belles images du chalet de La Pallaz

notrehistoire.imgix.net/photos...

ou cette vue sur Champéry depuis la Pallaz vers 1870

notrehistoire.imgix.net/photos...

C'est dans ce lieu d'exception, à deux pas du Perchoir qui en 1929 avait été démonté et déplacé au bas de Champéry, que Pierre Auguste et Suzanne se sont arrêtés, sans les enfants, pour quelques jours de repos

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Philippe Chappuis, excellente documentation sur laquelle je n'ai pas hésité de revenir encore une fois pour le plaisir de puiser dans les informations de vos liens faits, ainsi que pour ajouter encore un autre lien concernant Frédéric Boissonnas: fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric... Ceci tout en vous répétant mon admiration pour le savoir faire de votre cher grand-père Pierre Auguste Chappuis. Et il y a à mes yeux, plus qu'a nulle part ailleurs dans ses prises de vues une intimité, laquelle reflète que beauté intérieur...

Philippe Chappuis
2,102 contributions
22 septembre 2021
33 vues
2 likes
0 favori
1 commentaire
4 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,327
6,487
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.