Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Autour de l'église  Sainte Barbe de Chandolin

Autour de l'église  Sainte Barbe de Chandolin

1970
Philippe Chappuis

Magnifique présence que cette église Sainte Barbe; la paroisse de Chandolin fut fondée en 1884 et l'église paroissiale construite par Elie Caloz, en remplacement de la chapelle Sainte-Barbe. Sur la route des Tsavonnés, la première maison que l'on voit à gauche se nomme Chez Cendrett et date de 1854." Cette maison a été construite par Elie et Alexandre Caloz et leur mère Anne Frily. Les deux frères avaient chacun un étage mais comme Elie restait plutôt à Muraz, l'appartement servait pour l'instituteur, pour préparer la pâte à pain et pour les répétitions de chant. C'est finalement Cendrett (fils d'Alexandre) avec sa femme Justine qui s'y sont établit... " extrait de " A Chandolin avant 1950", Gérard Caloz.

Ci-dessous Alexandre Caloz dit Cendrett (1880-1959) et son épouse Justine Zufferey (1892-1973)

En face, à droite se trouve la cure qui date de 1871 :"Le bâtiment de la cure était d'abord prévu pour servir de pension aux gens qui venaient prospecter les mines de la région. L'étage du fond servait de café. Elie et Alexandre Caloz avec le vieux Andereggen ont participé à la construction, avec l'aide financière d'Euphémie Frily et le travail des paroissiens. L'étage du dessus, composé d'une grande chambre, de deux petites chambres et d'une cuisine sert de Cure. La grande chambre contient une statue gothique de Ste Barbe, un crucifix roman orné de cabochons, un portrait de Révérend Curé Emile Fleury peint par Luc Lathion. Il y a eu des prêtres à Chandolin pendant 100 ans de 1884 à 1985." ( extrait de "A Chandolin avant 1950", Gérard Caloz ). Cette autre vue de la cure par Murielle Barmaz-Theytaz en 1951

Murielle Barmaz-Theytaz
1 février 2011

Enfin, entre l'église et la croix du calvaire, se dresse le chalet "Les Mélèzes" qu'Edmond Bille (1878 – 1959) a fait construire en 1905. Cette image de Michel Savioz

(Source: Le patrimoine bâti de Chandolin)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Philippe Chappuis
2,101 contributions
22 mars 2020
114 vues
3 likes
0 favori
1 commentaire
4 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,317
6,481
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.