Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Cordon de Justice

Cordon de Justice

mai, 1968
© Frido Pont
Michel Savioz

Avec l'aimable autorisation de © JB PONT

Voir également: Le patois en Anniviers

<span></span>
Première messe de l'abbé <i class="c1">Michel Massy</i>, en 1968.<br></br><br></br>

De gauche à droite:
Camille Barmaz de Mission, André Savioz et Joseph Savioz de Vissoie, Lucien Monnet de Pinsec, quant à Joseph Barmaz, Rémy Epiney de Cuimey et Erasme Zufferey de Mayoux, ils marchent à gauche.

Au fond, avec les lunettes, Rémy Theytaz d'Ayer et les musiciens Luc Savioz et Albert Crettaz de Vissoie.

<span></span>__________________________                            <br></br>

L'an 1935, le jour de la Pentecôte, 9 juin, les soussignés faisant partie du « Cordon de Justice », voulant perpétuer la louable tradition de leurs ancêtres, ont arrêté comme suit, avec le Rd Curé de la Paroisse, M. l'Abbé Joseph Francey, les statuts de cette association.

I. Définition

Art.1. L'association du Corps de la Justice est une association religieuse qui est patronnée par M. le Rd Curé de la Paroisse. Elle possède la personnalité sans inscription au registre du commerce.

II. But

Art.2. Elle a pour but d'appuyer l'autorité ecclésiastique en témoignant aux desservants de la Paroisse le respect qui leur est dû, en manifestant ouvertement leur foi aux croyances religieuses et en prêchant le bon exemple par la pratique de la religion et l'assistance à la messe au Chœur de l'Eglise.

III. Organes

Art.3. L'association est dirigée et représentée par l'autorité judiciaire en fonction de la Paroisse, soit des Communes de St-Jean et Vissoie.

IV. Membres

Art.4. Sont membres à vie du « Corps de la Justice » : Les Députés, les Présidents de Commune, les Juges, Vice-Juges, les Officiers de l'armée, les Députés-suppléants et les Huissiers de la Paroisse. En font également partie ceux des Magistrats qui sont domiciliés aux hameaux de Mission et Fang qui appartiennent à la Paroisse de Vissoie.

L'entrée dans ce Corps est facultative : Les intéressés doivent toutefois se prononcer lors de leur entrée en fonction.

V. Obligations

Art.5. Les membres du « Corps de la Justice » prennent l'engagement moral d'assister aux Offices divins au Chœur de l'Eglise qui leur est spécialement réservé ; ils se rendront à la Messe en Corps, affublés du Manteau noir uniforme, sauf les Huissiers qui porteront le Manteau rouge, les jours de fêtes suivants :

Nouvel-An à l'entrée d'un nouveau membre, Pâques, Pentecôte, Fête-Dieu, Assomption, Ste-Euphémie, Toussaint, Noël et chaque fois qu'ils jugeront à propos.

Ils assisteront le plus nombreux possible, en Manteau, à l'ensevelissement d'un des membres de l'association.

VI. Prestations

Art.6. Les nouveaux membres ont l'obligation d'offrir ensemble et non séparément, une raclette et le vin, lors de leur entrée dans l'association. Les desservants de la Paroisse sont d'office invités au repas.

VII. Ressources

Art.7. L'association ne possède point de fonds ; elle reçoit que des dons volontaires.

VIII. Conflits

Art.8. Les difficultés pouvant résulter de l'interprétation des présents statuts et de leur application, seront tranchées par une commission de trois membres, présidée par M. le Rd Curé de la Paroisse et composée de celui-ci, du Juge de la Paroisse (St-Jean et Vissoie) et du Président de la Commune qui n'a pas le Juge.

Document: André Savioz, Ancien Juge de Commune de Vissoie, Anniviers.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,728
5,399
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.