La porte du tunnel du Simplon

La porte du tunnel du Simplon

24 avril 2015
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

A l'aile nord du Palais de Rumine, se trouve une porte en fer et une foreuse. Il s'agit de la porte qui servit à retenir les eaux qui menaçaient d'inonder la galerie et d'interrompre le travail au kilomètre 10.12 à partir du portail nord du tunnel du Simplon. Elle pèse plus de 5 tonnes. L'entreprise de percement du Simplon, la Société Brand Brandeau & Cie a fait don de cette porte en 1905 à l'Etat de Vaud.

Comme une relique, elle est mise en scène dans une fausse entrée de tunnel."...Cependant, la porte est présentée en quelque sorte du "faux" côté, sa serrure complexe demeurant partiellement cachée. En effet, cédant également à la volonté d'exposer la perforatrice du chantier dans sa position de fonctionnement, la mise en scène place le public du côté de la roche encore intouchée et non du point de vue du visiteur traversant le tunel".

Courant 1907, la perforatrice est présentée au public en état de fonctionnement, ce qui oblige à fermer à demi la porte de fer pour fixer l'affût de la machine.

Le tunnel du Simplon est terminé en 1906. Une grande fête d'inauguration est organisée le 28 mai de la même année au Palais de Rumine en voie d'achèvement. C'est à cette occasion que la fameuse porte offerte à l'Etat de Vaud par l'entreprise Brand Brandeau & Cie est installée dans un lieu que l'architecte

Gaspard André prévoyait d'aménager en fausse grotte.

L'ouverture du tunnel du Simplon met la gare de Lausanne en relation directe avec l'Italie.

Le texte en italique est tiré de : Le Palais de Rumine, Lausanne / Bruno Corthésy / Guides de monuments suisses. Série 83 ; no 821-822

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Sylvie Bazzanella
3,262 contributions
25 avril 2015
2,742 vues
2 likes
1 favori
0 commentaire
4 galeries