Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Prière avant le travail

Prière avant le travail

16 septembre 1918
J.J. 4045, Jullien frères, Phot. Editeurs, Genève
Pierre-Marie Epiney

Cette carte a été postée à Simplon village en 1918. Elle montre trois enfants faisant une halte au pied de la croix dans l'intention - sans doute - d'offrir leur travail à Dieu.

La plus grande est agenouillée devant la croix, un livre de prière à la main. La position de ses jambes trahit un inconfort certain. Le garçon semble joindre ses mains sur la faux, son dos porte une solide hotte. La petite nous regarde gentiment en faisant la grimace.

Cet "instantané" sans doute habilement mis en scène par le photographe... a été saisi sur la route du Simplon (près du refuge No 5 précise la légende).

En fond, le contrefort des Alpes.

L'armistice de 1918 ne sera signé que le 11 novembre. L'expédition de cette carte est de septembre.

Voici deux détails de la carte :

  • Cette carte est à rapprocher de celle-ci expédiée en 1906 :

lien vers l'image et son commentaire

Voici une autre carte postée à Simplon village en 1905 :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Pierre-Marie Epiney

    A cette page, vous entendrez un message audio d'une personne qui a vécu son enfance à Simplon Dorf : http://www.notrehistoire.ch/audio/view/1560/

  • Serge Fustier

    Bonjour, Dans ma collection de cartes postales anciennes sur "La vie paysanne" se trouve aussi cette carte. Je l'aime particulièrement, avec d'autres où les croyants de l'époque avaient un geste de piété devant une petite chapelle, une croix,un mémorial à Marie (il doit y avoir un autre nom pour désigner ces petites niches dans le rocher). J'aime ces images parce qu'à travers elles, il y a de l'âme et un sentiment habité de profond respect. Quant à la petite fille, je ne suis pas sûr qu'elle fasse une grimace, mais elle est tout simplement un peu éblouie par la lumière ensoleillée.

  • Pierre-Marie Epiney

    Merci, Serge, de votre réaction. Pour la petite fille, vous avez sans doute raison. Amicalement.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,656
5,549
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.