Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Station TSF du Champ-de-l'Air; des pionniers et une naissance radiophonique  pour l'OCL

Station TSF du Champ-de-l'Air; des pionniers et une naissance radiophonique pour l'OCL

DR reproduction interdite
Martine Desarzens

Pour retracer les premiers pas de l'OCL je ne trouve pas mieux que de citer ces quelques phrases écrites par Antonin Scherrer, biographe de Victor Desarzens:

"La naissance et les premières années de l'Orchestre de Chambre de Lausanne ont été pour nous comme un apostolat", dira Victor Desarzens au micro d' Henri Jaton, au moment de passer le relais à Armin Jordan......

...Il est toujours dans les naissances de grandes aventures, et plus encore dans l'exercice du souvenir, quelque chose d'héroïque, la conscience chez les témoins du privilège unique d'avoir vécu des heures pionnières et de faire partie du cercle restreint des "élus" autorisés à en rendre compte à la postérité.

Les premiers pas de l'OCL ne font pas exception, et si en 1973 Victor Desarzens force les trais des souvenirs, c'est bien dans la mesure, trente ans plus tard, combien le feu qui donne son impulsion à une telle aventure est un cadeau éphémère de la vie, dont on mesure rarement sur le moment la valeur et la portée symbolique.

Comme cela a été le cas pour les inventions majeures de l'humanité - l'électricité, le téléphone, l'automobile…-on ne mesure pas encore, dans ces années trente marquée par la crise et la montée du fascisme, combien la radio va prendre une place prépondérante dans la vie du citoyen entre 1923 et 1935 le nombre de concessions radio en Suisse a passé de 980 à 420000.

Crise lausannoise voir aussi :http://www.notrehistoire.ch/group/politique-sociale-lausannoise-1947-a-1981/photo/38500/

En 1935 justement, treize ans après l'inauguration de la station TSF (Téléphone Sans Fil) du Champ-de L'Air à Lausanne, qui donne lieu à la première véritable de la radio en Suisse romande, et après quatre ans après celle du célèbre émetteur national de Sottens, on ouvre les portes de la Maison de la Radio de La Sallaz, située à une demi-heure de tramway de la gare sur un terrain hors des bruits de la ville...

Extrait ; « Victor Desarzens et son temps », Antonin Scherrer, édition de l'Aire. 2008.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,524
6,464
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.