LA CHÈVRE QUI RETIENT LE LAIT (8)

1 janvier 1928
grimentz
(Extrait des „ Cahiers valaisans de Folklore ").
Michel Savioz

Deux jeunes époux ne possédaient qu'un petit pré et une chèvre, tandis qu'à coté d'eux un riche propriétaire avait au moins six vaches dont il tirait grand profit. Celui-ci, désirant alper son troupeau, vint trouver les voisins. « Je veux envoyer mes bêtes à la montagne et j 'aurais besoin de lait chez moi. Me donneriez-vous votre chèvre en location ? Nous ne pouvons pas, reprirent les deux époux, cette chèvre est notre unique ressource. Eh bien, gardez-la, et tant pis s'il vous arrive un malheur. Ils se séparèrent mécontents et fâchés. À quelque temps de là, le domestique qui servait chez les riches apprit que la chèvre allait mettre bas; il en avertit sa patronne et ajouta: « Je connais le moyen de punir nos voisins. Je ferai en sorte que leur bête ne donne pas de lait. » Ce qui arriva, à la grande stupéfaction des pauvres gens. L'homme courut chez le guérisseur. « N'avez-vous eu de chicanes avec personne ? demanda celui-ci. Non... il y a simplement ces riches à qui j'ai refusé de louer ma chèvre... Ah!... Eh bien, attendez-moi ce soir, je serai avec vous à l'écurie. Le soir venu, le guérisseur prit une branche de genièvre bénit le jour des Rameaux. Il l'alluma et la mit sous le ventre de la chèvre; elle n'éprouva aucune brûlure et donna son lait. Le mal avait disparu, mais il était retombé sur la femme du voisin.

Photo, collection © Famille Suzanne Savioz

Contes de Grimentz, par Robert Loup, professeur. Archives du Nouvelliste valaisan du 28 juillet 1928. Extraits des cahiers valaisans de folklore de l'abbé Luyet.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Michel Savioz
1,856 contributions
4 janvier 2014
979 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
4 galeries