Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
JF Monnet-le chalet en Azot

JF Monnet-le chalet en Azot

1 janvier 2010
Jean-François Monnet
Henriette Haas

Contribution au concours, faite par Jean-François Monnet.
Photo par Jean-François Monnet (années 2010) : Le chalet « Tsi No » (« Chez nous » en patois) de la famille Monnet en Azot, où il faut monter à pied environ 250 mètres depuis la route d'Azot. Par ailleurs, on disait "aller en Aze".

Pendant l'été les familles Dubochet, Dufaux, Félix, Monnet et Vuichoud montaient à leurs chalets sur les pentes du Cubly pour aller faire les foins ou en patois "fener" (cité d'après Alfred Monnet 1926).

Les vignerons de la région montreusienne ont du produire dans des circonstances assez difficiles. Ils ont cultivé des petites parcelles sur de nombreuses terrasses, parfois mal entretenues faute de moyens financiers. Ils étaient en concurrence avec ceux du Lavaux, alors que leurs récoltes étaient en moyenne plus faibles et les prix obtenus inférieurs de 30% à 40% à ceux de St. Saphorin et du Dézaley

[1].

[1] Louis Monnet (19/7/1961). La disparition du vignoble montreusien est imminente. Lettre de la Rivièra. Gazette de Lausanne, p.5.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Nicolas Ogay

    Un joli sentier à flanc le côteau part des Avants pour aboutir juste en dessous du chalet des Monnet: "le sentier d'Aze". On le prenait souvent avec mes parents ou mon grand-père, comme ça, pour faire un bord, comme on disait. Merveilleux! Merci pour la photo.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,090
4,902
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.