Baratte à beurre en Anniviers

Baratte à beurre en Anniviers

août, 1900
Photographe amateur inconnu
Yannik Plomb

La Batèrik « la batterie », soit « baratte à battre le beurre actionnée par l' eau ».

Photographie non située

Une crème de première qualité est indispensable pour obtenir un bon beurre. Un kilo de beurre nécessite 22 à 25 litres de lait dont on ne garde que la crème.

A l'alpage après la traite du soir le lait est mis à refroidir dans des baquets et le lendemain matin la couche de crème qui s'est formée en surface est prélevée avec une poche persée et la crème est mise dans une baratte et est soumise à un traitement mécanique, ses globules gras s'agglomèrent pour former des grains de beurre que l'on peut ensuite malaxer en une masse homogène ; parallèlement est libéré un reste de liquide que l'on nomme babeurre.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Un baquet le plus souvent en bois

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Yannik Plomb
1,874 contributions
19 décembre 2023
32 vues
7 likes
2 favoris
3 commentaires
5 galeries