Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Première guerre mondiale, Largin, Bonfol

Première guerre mondiale, Largin, Bonfol

16 novembre 1914
Ernest Kissling
Claude Kissling

Cette photo date le 16 novembre 1914, durant la première guerre mondiale. Elle a été prise au Largin, près de Bonfol, dans la plaine de l'Ajoie, lieu situé dans l'actuel canton du JURA, au nord-ouest de la Suisse. Nous sommes à la frontière avec la France (l'Alsace), qui était occupée par les allemands. Nous découvrons sur cette photo les soldats allemands ainsi que les soldats suisses soit le Bataillon de Fusiliers II 97, dont faisait partie notre père, Ernest (Ernst) Kissling (1895-1987).

Sur cette photo, on peut voir la clôture qui avait été dressée tout le long de la frontière. Elle partait du Larpin en longeant en partie la frontière suisse et qui rejoignait le Rhin. Cette clôture près de 40 km de long fut électrifiée en 1917. Par endroit, elle s'éloignait de la frontière, créant ainsi une zone qui était coupée du reste de l'Alsace, et dont les habitants communiquaient alors plus avec leurs voisins suisses pour s'approvisionner qu'avec leurs concitoyens. Elle traversait, entre autre, une petite commune d'Alsace soit celle de Raedersdorf.

Durant toute la Première Guerre mondiale, la ferme du Largin (nord-est du village) fut le point de départ méridional du front franco-allemand qui s'étendait jusqu'à la mer du Nord. Ce petit bout de territoire suisse en forme de bec de canard a même connu quelques bombardements suite à des erreurs de tir de l'artillerie des belligérants. Pourtant, il y eut un petit miracle lors de la nuit de Noël 1916. Sur l'initiative d'un soldat suisse bilingue, Jacques Weibel, le repas du réveillon fut pris en commun par des soldats suisses, français et allemands. Il existe plusieurs anecdotes de ce type, relatant des trêves ou des relations conviviales entre les différentes parties présentes près du Largin. Notre père, nous a confirmé, le soir de Noël 1914, ils avaient, avec les soldats allemands, fêté Noël à la frontière autour d'un sapin illuminé.

Carte Mulhausen, copie partielle

Karte Mülhausen - Copie partielle

Pour plus d'informations voir aussi les sites suivants :

militariahelvetica.ch/sjo/acti...

youtube.com/watch?v=U5s4Q3DrMo...

doc.rero.ch/record/208648/file...

Claude Henri et Pierre André Kissling

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,923
4,823
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.