Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Locomotive du Viège - Zermatt

Locomotive du Viège - Zermatt

Inconnu
Albin Salamin

Le 29 août 1929, la ligne de chemin de fer Viège-Zermatt est enfin électrifiée. Les locomotives à vapeur laissent leur place aux locomotives électriques.

Dans le numéro du Bulletin Technique de la Suisse romande de 1929 (55), on peut lire que les contraintes pour la construction de ce type de machines par l'industrie suisse, étaient assez fortes du fait de la puissance nécessaire, vu la déclivité du parcourt, de l'étroitesse de la voie de chemin de fer (1 mètre) et de l'entraînement par crémaillère. Il fallait donc quatre moteurs de traction par locomotive et quatre essieux de traction, c'est-à-dire deux bougies moteurs non couplés. Du fait de l'infrastructure de la ligne et de ses ouvrages d'art, la charge par essieux ne devait pas dépasser 12 tonnes. C'est la raison pour laquelle, la caisse des machines étaient en alliage d'aluminium en provenance des usines de Chippis.

Cinq locomotives No: 11 à 15 ont été commandées aux Ateliers de Construction d'Oerlikon et par la Fabrique de locomotives de Winterthour pour la partie traction et à la Fabrique de Wagon et d'Ascenseurs de Schlieren pour la caisse.

Le train en gare de Zermatt

L'inauguration en 1929 de la ligne électrique avec l'ancienne et la nouvelle locomotive (Photo W. Vaury, Lausanne)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,159 contributions
31 octobre 2017
714 vues
1 like
1 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,573
6,333
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.