Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Obsèques du Général Guisan

Obsèques du Général Guisan

12 avril 1960
Rue du Maupas 47, 1004 Lausanne, Suisse
Patrimoine audiovisuel des archives de la Ville de Lausanne
Martine Desarzens

J'ai fais cette photo au mois de mai 2013.

Les reportages du Cinéc Lausanne propose le film Obsèques du Général Guisan. Durée 11:42, le 12. avril 1960.

Séquences:

Le Général chez lui avec son cheval
Le Général assis devant sa maison
Manchettes de presse: Mort du Général
Drapeau en berne
Les couronnes en hommages
Des soldats portent le cercueil
L'armée et personnalités
Le cheval du Général
Le drapeaux
Le cortège des couronnes portées par des soldats
Marche militaire, tambours au Grand Pont
Cloches de la Cathédrale
Cotrège à Saint François
Fanfare de l'armée
La foule immense
Les drapeaux
Le cortège passe à Be-Air puis rue Haldimand
Les chevaux tirent le cercueil, des avions passent dans le ciel,
Place de la Riponne
Des autorités
Les tambours devant le Palais de Rumine et les drapeaux
Cortège d'enfants
Police
La cathédrale
Le pont Bessières
Cimetière de Pully
Mise en terre et les honneurs

Voir aussi :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/52970/Audio : Musical et son en direct
Date: 1960
Droits: Ville de Lausanne
Fonds d'archives : Ernest Ansorge
Genre : reportage

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Nicolas Ogay

    Quelle belle tombe!

  • Martine Desarzens

    Oui, imposante, réalisée par le sculpteur Sandoz déjà âgé. Lorsque j'étais au cimetière de Pully pour chercher la tombe de Ramuz, ce sont les gens qui m'ont attiré vers cette tombe. J'ai appris que chaque jour il y avait des visiteurs vers la tombe du Général. Ce cimetière est beau, il descend tout en douceur vers le lac.

  • Nicolas Ogay

    Le reportage est très émouvant! Le Général a été un héros pour beaucoup de gens en Suisse! Je me rappelle qu'à mes débuts dans la police (années '80), chaque postes de quartiers, de même qu'à la caserne de Florimont, avaient encore le portrait du Général en bonne place contre le mur! D'entendre aussi la "marche funèbre militaire Suisse" et le "j'avais un camarade" me rappellent aussi quelques souvenirs du temps où, policier, faisant partie de la fanfare de la police de Lausanne, j'avais été amené à les jouer pour l'enterrement d'un collègue dans les années '80, mort par balles en service! Il avait été enterré avec les honneurs militaires, salves de mousquetons compris! Impressionnant!

  • Martine Desarzens

    Je parage, cette cérémonie était très émouvante.

  • Claire Bärtschi-Flohr

    Ma grand-mère maternelle, qui a vécu la guerre de 1939-1945, note dans son journal comment son "bon papa de général veille sur la Suisse". Elle est alors persuadée et je pense que beaucoup de gens simples pensaient comme elle, que le général et son armée tenaient l'Allemagne ennemie à distance par la seule force de leur détermination !!! Touchant et bien naïf. Mais cela devait aider à vivre alors.

  • Nicolas Ogay

    C'est beau cette confiance, quasi aveugle! Comme vous le dites, ils en avaient besoin, la Suisse étant totalement encerclée. Ce que ne savaient pas ces gens, c'est que le Général avait sacrifié le Plateau Suisse, avec son réduit National! Ce sentiment est resté très vivant encore pendant longtemps après la guerre! Joli témoignage, merci!