Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage

Les coulisses des pièces radiophoniques

13 octobre 1965
Les archives de la RTS

Les pièces radiophoniques, un univers aujourd'hui disparu. Elles connurent pourtant un succès remarquable jusque dans les années quatre-vingt. Des comédiens appuyant leur voix, des bruitages pour marquer l'action, une intrigue à rebondissement… La série «Enigmes et aventures», diffusée le lundi soir sur les ondes de Radio-Genève, rendit célèbres des personnages comme Durtal, Picoche ou le commissaire Gallois. Des pas sur le trottoir… une porte qui grince… un coup de feu…

En 1965, Radio-Genève fête ses 40 ans. A cette occasion, la TSR diffuse dans Carrefour une série de courts sujets sur les studios du boulevard Carl-Vogt, dont un, bien entendu, sur celui du Radio-Théâtre et de sa très écoutée série policière Enigmes et Aventures.

Nous assistons, dans cet extrait, à l'enregistrement, le 17 août 1965, de «Eternels regrets», une pièce de Robert Schmid sur un thème de Robert Arthur. Mise en onde de Roland Sassi, assisté d'Eric Miche, avec: Robert Schmid, Gérard Carrat, Isabelle Villars, Iris Avichay et Andrée Ammon. Cette pièce a été diffusée le 20 septembre 1965. La télévision dévoile aux téléspectateurs tous les secrets et l'art du metteur en onde: rendre visibles et compréhensibles des lieux, des ambiances, des actions uniquement par le travail des sons et le jeux des acteurs. Car il s'agit réellement d'un jeu d'acteur, avec ses mouvements, ses déplacements, ses mises en situation… sur une scène, réelle, existant bel et bien, avec son décor un peu particulier.

Le studio du Radio-Théâtre était magnifiquement équipé, permettant de créer tous les environnements et inventions sonores possibles; portes grinçantes, escaliers, divers revêtements de sols, gravier, chambre d'écho, pièce sourde offraient aux acteurs, bruiteurs et réalisateurs les outils de mise en scène pour les pièces radiophoniques.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Roger Monnard

    Et aussi monter des pièces comme "La grande muraille de chine " jouissant d'une très grande distribution pour partir à l'exposition universelle de Montréal 1967, puis en tournée au Canada ou la pièce "Aux marches du palais" qui,je croit, avait gagné un prix international.

  • Claire Bärtschi-Flohr

    J'adorais les écouter mais aussi y participer. En effet, je fus engagée plusieurs dizaines de fois comme comédienne à l'ORTF Strsbourg et celle de Rennes dans les années 1960. J'en ai aussi enregistré une ou deux en Suisse Romande... En plus du plaisir, c'était une source de revenu appréciable. Nous travaillions le matin, les après-midi et soirées étaient consacrées au théâtre...

Les archives de la RTS
14,609 contributions
23 juin 2022
39 vues
1 like
0 favori
2 commentaires
1 galerie
00:02:12
Déjà 9,016 documents associés à 1960 - 1969

Galeries:

Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,805
6,722
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.