Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:06:30

Georg Friedrich HÄNDEL, Sonate op. 1, No 1b HWV 359b, Jean-Pierre RAMPAL, Isabelle NEF, 1951

1951
Oiseau Lyre / André Charlin pour l'audio, René Gagnaux pour le texte resp. sources citées
Oiseau Lyre / André Charlin pour l'audio, René Gagnaux pour le texte resp. sources citées

À noter que la désignation de la 2e sonate de la 1ère face est erronée: il ne s'agit pas de la «Halle-Sonate Nr. 1», mais de la 4e sonate de l'opus 1 (composée à l'origine pour flûte à bec, transposée ici pour flûte traversière).

Cet ensemble de quatres sonates réédité sur ce disque Fontana 695 302 KL, fut à l'origine enregistré par André CHARLIN pour le label Oiseau-Lyre, et publié sur le disque OL LD 15 (éd. française) resp. OL 50040 (éd. internationale).

Les 15 sonates solo de l'opus 1, HWV 359 à 373 - publiées pour la première fois par Roger à Amsterdam vers 1722 -, correspondent à la forme de la sonate d'église. Elles sont divisées en trois sonates pour flûte traversière, quatre sonates pour flûte à bec, deux sonates pour hautbois et six sonates pour violon, chacune avec accompagnement de basse continue.

Traduit du texte publié au verso de ce disque Fontana 695 302 KL:

"[...] Le groupe de 15 sonates que Haendel a écrit pour un instrument solo et un accompagnement de basse continue, qui figure dans l'opus 1, comprend les célèbres 6 sonates pour violon ainsi que celles pour flûte. Toutes ces oeuvres diffèrent par certaines caractéristiques musicales, mais pas, et cela peut paraître surprenant à première vue, par leur "coupe", comme l'aurait exigé l'instrument soliste respectif. Dans une édition anglaise des sonates, qui a rapidement suivi la première publiée à Amsterdam en 1724, par exemple, la sonate pour flûte en mi mineur [op. 1, Nr. 1b HWV 359b] contient deux mouvements insérés, dont le mouvement d'ouverture de la célèbre sonate pour violon en ré majeur, simplement transposé et avec des changements mineurs.

L'inspiration pour les sonates solo provient des impressions que Haendel a reçues en Italie dans sa jeunesse. Les Concerti grossi de Corelli et l'air d'opéra italien ont également influencé sa musique de chambre. La façon dont l'instrument mélodique est parfois élevé de manière expressive pour "chanter" dans des mouvements lents rappelle beaucoup le langage chargé d'émotion de l'air d'opéra de cette époque. Dans son op. 1, Haendel conserve en général la séquence lente/rapide/lente/rapide de l'ancienne sonate d'église, le mouvement lent d'ouverture étant plus représentatif, tandis que le troisième mouvement est de caractère plus méditatif ou intermezzo.

La Sonate en mi mineur [op. 1, Nr. 1b HWV 359b], telle qu'elle nous a été transmise dans sa première version, peut être considérée comme un "exemple type". L'introduction "Grave", dont la langue est mesurée de manière représentative par les pointillés, contraste avec l'Allegro (2ème mouvement), qui se déroule en seizième. L'Adagio (3ème mouvement) est seulement court, il a le caractère d'un intermezzo.

La sonate en sol majeur [op. 1, Nr. 5 HWV 363b] mène déjà un langage très personnel dans l'Adagio d'introduction. La forme du deuxième mouvement est d'autant plus stricte: un Allegro fugitif. Le lent mouvement en troisième position n'est plus, depuis longtemps, un intermezzo - son langage est soucieux et intime et a besoin d'espace pour se déployer. En guise de finale joyeuse, pour ainsi dire, Haendel laisse suivre deux mouvements de danse à la fin: une bourrée et un menuet.

En ce qui concerne sa structure, la Sonate en si mineur [op. 1, Nr. 9 HWV 367b], avec deux mouvements rapides en seconde et en troisième, un Andante inséré en avant-dernière et un menuet en 6/8 de temps en dernier lieu, s'écarte le plus de ses modèles. Mais là aussi, en termes de déroulement et d'intériorisation, de mouvement rythmique et mélodique, la relation est dynamique et en même temps équilibrée.

La Sonate en la mineur [Op. 1, Nr. 4 HWV 362], extérieurement "conventionnelle" à nouveau avec la séquence de mouvements habituelle, est probablement l'oeuvre la plus "moderne" de ce groupe. La mélodie libre et expressive du mouvement d'ouverture lent a depuis longtemps dépassé toute représentation non contraignante, tout comme l'Adagio, qui occupe la troisième place, n'a plus une fonction d'intermezzo, mais représente plutôt, grâce à sa mélodie chantante et à l'accompagnement en triolet même, un tout autonome. [...]"

À souligner que ce texte représente l'état des connaissances au début de la seconde moitié du siècle passé, qui a entretemps évolué.

En ce qui concerne l'enregistrement de la sonate publiée au début de la première face de ce disque - désignée à l'époque comme Op. 1 Nr. 1 -, elle porte aujourd'hui le numéro 1b de cet opus, HWV 359b dans le catalogue «Händel-Werke-Verzeichnis» (le numéro 1a, HWV 358a, étant l'original composé pour violon). Sur cette réédition du label Fontana, les mouvements portent fort curieusement les désignations «Larghetto - Adagio - Largo - Presto», alors qu'à l'origine - sur le disque Oiseau-Lyre - ils étaient correctement nommés «Grave - Allegro - Adagio - Allegro»:

Le transfert du disque Fontana 695 302 KL a été effectué par l'internaute-mélomane «vakatov» et publié sur le forum intoclassics.net: je le remercie pour sa générosité. Son disque et son repiquage étant d'excellente qualité, je n'ai eu que très peu à faire pour le restaurer.

L'enregistrement que vous écoutez...

Georg Friedrich Händel, Sonate pour flûte et clavecin en mi mineur op. 1, Nr. 1b HWV 359b, Jean-Pierre Rampal, flûte, Isabelle Nef, clavecin, 1951

  1. Grave 02:32 (-> 02:32)
  2. Allegro 01:43 (-> 04:15)
  3. Adagio 00:53 (-> 05:08)
  4. Allegro 01:21 (-> 06:29)

Provenance: Fontana 695 302 KL

Suite: voir https://notrehistoire.ch/entries/N9YdaJ2yBKw

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
René Gagnaux
1,586 contributions
29 août 2020
41 vues
1 like
0 favori
1 commentaire
1 galerie
00:06:30
Déjà 5,821 documents associés à 1950 - 1959

Galeries:

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,098
6,531
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.