Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:09:11

Jean-Marc Richard (2e partie): "En radio, il manque un peu d'insouciance comme celle des pionniers"

12 janvier 2022
David Glaser, le web éditeur

La radio fête ses 100 ans en 2022. Retour sur 100 ans de radio romande avec l'animateur star de la RTS Jean-Marc Richard qui plaide pour un retour vers l'insouciance de ses prédécesseurs, pour plus de diversité à l'antenne. Jean-Marc se remémore les anciennes émissions faites sur des radios locales de l'arc lémanique où les Galiciens, les Tamouls et les autres communautés venaient au micro et proposaient leur "patte" sans problème. Il se souvient de Radio Acidule à Lausanne ou de Radio Tonic à Genève. Et à chaque fois sur ces fréquences locales, il y avait un lien fondateur entre le public et les équipes d'antenne, la célèbre proximité avec les auditeurs que toutes les stations de radio cherchent. Il pense aujourd'hui que les radios publiques sont un petit peu moins en lien avec les gens au cœur des régions. C'est une question de taille, les radios publiques s'adressent au plus grand nombre et ne peuvent exclure plusieurs régions en se focalisant régulièrement sur une d'entre elles. Il faut être exhaustif et généraliste pour garder ses auditeurs et auditrices à l'écoute. Alors le producteur du "Kiosque à musiques" défend la proximité via les médias locaux et les trouve hyper complémentaires à sa propre "maison". Jean-Marc se souvient aussi de ces moments de hasard à la radio qui l'ont passionné. Le podcast est moins dans cette dynamique. La radio en direct permet l'accès à des sources d’information qui ouvrent à la curiosité. Le rôle de Franck Musy, producteur historique de la radio suisse romande, aujourd'hui disparu, a été très important pour l'animateur de "La Ligne de Cœur". "Ses carnets de route m'ont fait découvrir des pays entiers" raconte Jean-Marc. «En podcast, je ne serais pas allé vers des carnets de route de Musy, mais plutôt vers des sujets liés à l'humanitaire. On consomme plus ce que l'on aime déjà aujourd'hui."

Jean-Marc reprend sur sa période Radio Acidule/TVRL (Télévision lausannoise). Vous pouvez écouter la première partie ici.

Photo de Jean-Marc Richard dans l'émission "Table Ouverte" en 1988 sur la RTS.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
12 janvier 2022
45 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
00:09:11
Déjà 1,232 documents associés à 2020 - 2029

Galeries:

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,317
6,566
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.