Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Le dernier chasseur d'ours du Valais

La Patrie Suisse
Michel Savioz

Nous devons à l'obligeance de M. J.-J. Pralong, curé de Chandolin, les quelques détails suivants sur le dernier chasseur d'ours valaisan dont la vénérable figure accompagne ces lignes : Le dernier ours qui ait été tué dans le val d'Anniviers, l'a été vers la fin de l'automne de 1856 par Joseph Favre, de Chandolin. Voici dans quelles circonstances a opéré ce chasseur, arrivé aujourd'hui à l'âge respectable de 83 ans. Chasseur de race, Joseph Favre s'était rendu un jour de grand matin à l'alpe de Ponchettes, terre privilégiée des chasseurs de chamois : Il se plaçait à l'affût, lorsqu'il vit quelque chose remuer tout près de lui.

Un blaireau ! se dit-il. Mais un sourd grognement lui fit comprendre qu'il s'était trompé. Épauler son fusil et faire feu fut l'affaire d'un clin d'œil. L'ours était blessé à mort, mais il avait eu le temps d'étendre sa patte d'un velours douteux sur la tête du chasseur et de lui enlever avec son chapeau une partie du cuir chevelu. Il roula ensuite dans l'abîme. Plus tard on en trouva le cadavre, à peu près décomposé, au pied d'un rocher. Le chasseur l'avait échappé belle ; et il raconte que c'est la seule « frousse » qu'il ait eue de sa vie. Aujourd'hui il porte encore allègrement ses 83 automnes ; et s'il y a une chose dont il soit fier, c'est de n'avoir jamais fait connaissance avec dame Maladie.

L'ours abattu par Joseph Favre est vraisemblablement le dernier ours tiré en Valais et un des derniers spécimens vus dans le canton. Dans tous les cas, on peut affirmer qu'aucun ours n'a été signalé en Valais après 1865.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Savioz

    Nouvelliste du 10 juillet 2018 Lundi soir, le garde-faune du secteur du Sanetsch a constaté des traces laissées par un ours, probablement présent dans la région durant le week-end. C’est la première fois que le service de la chasse authentifie des traces du prédateur en Valais. De mémoire de Peter Scheibler, chef du service de la chasse, de la pêche et de la faune (SCPF), c’est une première ! Lundi, son service a été averti par l’association pour l’écologie des carnivores et la gestion de la faune sauvage (KORA) de l’existence de traces d’ours dans la région du Sanetsch. Cette information lui a été communiquée par une randonneuse en promenade dimanche dans la région, qui a repéré les traces de pas au fond d’une petite gouille. Lundi en fin d’après-midi, le garde-faune du secteur a pu vérifier ces traces de pas et confirmer cet indice de présence. «Jusqu’ici, il était arrivé que des traces nous soient signalées, mais nous n’avions jamais pu les authentifier comme étant celles d’un ours. Cette fois-ci, nous en avons la certitude!», explique le chef de service. Selon les informations reçues, il est donc probable qu’un ours ait séjourné dans la région durant le weekend. Le service de la chasse ne dispose pas d’indice sur le lieu actuel de l’animal.

  • Alexandre Scheurer

    OU PLUTOT L'AVANT-DERNIER... L'ours abattu à Ponchette (Chandolin, val d'Anniviers) en 1856 n'est en réalité pas le dernier plantigrade tué en Valais, mais l'avant-dernier. Dans l'état actuel de nos connaissances, le dernier a été tué non loin de là, dans la région de Loye-Itravers (au-dessus de Grône, près du vallon de Réchy), en 1865, par Jacques-Philippe Bruttin. Passionné par l'histoire de la faune et de la chasse en Valais depuis 1996 (objet de mon mémoire d'Histoire à l'UNIL), dans le cadre de mes recherches et publications (voir ci-après), j'ai retrouvé la trace de quelque 59-60 ours tués ou observés dans le Vieux-Pays entre 1800 et 1865. Alexandre Scheurer, Historien et naturaliste, Homme qui a vu l'ours, Fully, Valais, Suisse Sources: -A.Scheurer, Animaux sauvages et chasseurs du Valais. Huit siècles d'histoire (12e-19e siècle), Ed. Faim de siècle, Fribourg, 2000, 245 p. (prix: CHF 55.- + port ; commandes: alexandre.scheurer@gmail.com) -A.Scheurer, "Retour sur la disparition de l’ours en Valais", Passé simple, octobre 2015, p. 28-30.

  • Michel Savioz
Michel Savioz
1,706 contributions
3 mai 2017
2,775 vues
1 like
0 favori
3 commentaires
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,797
6,293
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.