Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Victor Desarzens violoniste.

Victor Desarzens violoniste.

1 janvier 1941
Martine Desarzens

Victor Desarzens est encore premier violon à l’OSR, Orchestre de la Suisse romande sous la direction de son chef fondateur Ernest Ansermet. Ernest Ansermet avait engagé les « Frères Desarzens » comme 1er et selon violon, Victor était premier et Georges mon oncle second violon. Mon père a toujours dit que Georges était un meilleur violoniste que lui surtout pour les concertos de Beethoven, mais Ansermet adorait la forte personnalité et la beauté de Victor, il disait souvent que Victor avait l’étoffe d’un chef ! Les relations entre les deux frères étaient souvent difficiles; Georges avait un caractère ombrageux, enfants il nous faisait peur pour se colères, Georges supportait mal que son cadet soit toujours choisi comme premier violon ! Lorsque Victor a créé l’Orchestre de Chambre de Lausanne il a nommé Georges comme premier violon, hélas il a quitté l’OCL ne supportant pas d’être sous la direction de son jeune frère.

Henriette Grindat photographe, était une grande amie de mes parents.

Cette grande photographe est une artiste suisse que j'ai eu le privilège de connaitre. Elle a fait cette photo dans notre appartement de la ferme de Béthusy à Lausanne. Jusqu'à la mort de mes parents Henriette est resté une grande amie de la famille Desarzens, elle a fait des photos de notre père Victor, violoniste, puis chef d'orchestre, à Béthusy à Lausanne, de notre mère Louky, de nous enfants, et des amis invités à Aran dans la maison familiale....

Au décès de notre père, Henriette m'a prise dans ses bras et m'a dit ; … « après la mort d'Albert (Yersin, son mari)...la mort de ton père me rend définitivement orpheline »….elle s’est suicidée quelques semaines plus tard.

Janvier 1941 Photo Henriette Grindat

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Hélas je ne sais pas trouver le hashtag sur mon mac......je cherche....

  • Renata Roveretto

    Oui........à voir et revoir ce portrait..., il est bien visible qu'ils devaient s'être proches depuis quelques temps déjà. Et ce personnage d'Henriette aux sentiments profonds, montre une fois de plus et clairement, que les personnes sincèrement touchées et sensibles ne le disent et ne le montrent pas facilement, (n'utilisent pas le mot sensible à tort et à travers, comme ceux qui ne le sont justement pas), autrement que là ou cela fait vraiment mal et ou il réagissent en rapport avec les conséquence que cela engendre aussi pour autrui.......!

  • Renata Roveretto

    Merci de votre considération très touchante et aussi encore le meilleur à vous....!

Martine Desarzens
874 contributions
25 janvier 2020
40 vues
2 likes
0 favori
4 commentaires
4 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,440
5,919
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.