Romans et nouvelles d'Édouard Rod Repérage

1910
Edouard Rod
Bibliothèque numérique romande BNR

Né à Nyon le 29 mars 1857, Édouard Rod fit des études de lettres à Lausanne. Il s’établit à Paris en 1878. Critique réputé, ami de Zola, Maupassant et de Barrès, il écrivit une cinquantaine de romans. Son oeuvre traverse divers courants esthétiques, passant du naturalisme de Palmyre Veulard (1881) au pessimisme de La Course à la Mort (1885) avant de se tourner vers des Études passionnelles dès 1890, en écho à son amour extra-conjugal pour une jeune femme de lettres, Nancy Vuille, alias André Gladès. Il est décédé à Grasse en 1910. Un prix Édouard Rod a été fondé en 1996 sous l’impulsion de Jacques Chessex, lui aussi originaire de Ropraz.

La BNR souhaite faire redécouvrir cet auteur quelque peu délaissé et vous propose les éditions numériques de ses nouvelles et romans :

Palmyre Veulard (1881), nouvelle naturaliste, dédiée à É. Zola.

La Chute de Miss Topsy (1882), nouvelle ayant pour cadre le Cirque d’été de Paris.

L’Autopsie du Docteur Z*** (1884), nouvelle de science-fiction où Rod règle quelques comptes avec une personnalité connue de son époque.

La Course à la mort (1885), un narrateur hanté par la pensée de ses limites.

Nouvelles romandes (1891).

Le Silence (1894), amours clandestines soumises au silence.

L’Innocente (1897), rumeur et calomnie.

Là-Haut (1897), un récit quasi prophétique sur l’évolution du tourisme en Valais.

Mademoiselle Annette (1902), le destin éclaté d’une famille nyonnaise.

Nouvelles vaudoises - Luisita (1903), la vie dans un village vaudois.

L’Indocile (1905) a pour cadre Rome, que Rod aimait passionnément

L’Ombre s’étend sur la montagne (1907), le plus autobiographique, écrit après le décès son amie Nancy Vuille.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
14 avril 2020
96 vues
2 likes
1 favori
0 commentaire
0 galerie
Déjà 4,875 documents associés à 1900 - 1909