Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
La Croix du Cervin

La Croix du Cervin

9 décembre 1922
Emile Gos opérateur SAF Lausanne
Yannik Plomb

Le premier film dramatique suisse de haute montagne, produit par la compagnie genevoise S. A. F., vient de sortir des ateliers de montage et va commencer son tour de Suisse, en attendant d’aller plus loin ce drame, tiré de la nouvelle de Charles Gos: la Croix du Cervin, été transcrit pour l’écran par l’ auteur lui-mème, en un prologue et deux actes. M. Jacques Béranger, de Lausanne, régla la mise en scène et des acteurs amateurs suisses assurèrent la réussite de cette intéressante initiative. L’action de la Croix du Cervin se passe dans la vallée de Zermatt. De ravissantes scènes prises à Viège, à Zermatt et dans les sites qui entourent le village, mettent en valeur le caractère admirable de la région. La prise de vues s’est terminée au Cervin lui-même, que la troupe n’hésita pas escalader. On peut s’imaginer les risques terribles qu’affrontèrent acteurs et auteurs pour mener bien cette périlleuse entreprise. Huit des meilleurs guides de St-Nicolas et Zermatt en firent partie. Il est juste d’ajouter qu’une série de remarquables paysages de 4000 mètres récompensèrent tant d’efforts. Ce beau film suisse ne manquera pas de susciter un intérêt légitime dans notre pays.

Scriptorium BCU: L’Illustré, 9 décembre 1922.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Yannik Plomb
1,823 contributions
2 avril 2023
33 vues
2 likes
0 favori
1 commentaire
6 galeries