Ecole suisse de céramique et Casino de Chavannes

Ecole suisse de céramique et Casino de Chavannes

1 janvier 1927
Commune de Chavannes-près-Renens
Pierrette Frochaux-Chevrot

Cette photographie, carte postale, d'André Kern a paru pour la première fois dans le numéro 897 de 1927 de "La Patrie Suisse" qui consacrait un reportage à l'Ecole suisse de céramique de Chavannes-près-Renens.
Voir ci-dessous la notice biographique d'André Kern (1874 Genève - 1930 Lausanne) :

http://www.foto-ch.ch/?a=fotograph&id=20493&lang=de-work=fotoCH-publisher=B%

"Autodidacte en tant que photographe, André Kern effectua un apprentissage de commerce qu'il termina en 1890. Les années qui suivirent restent mystérieuses. Neuf ans plus tard, Kern fut engagé par Orell-Füssli à Zürich comme machiniste-rotativiste. Il est probable qu'il travailla auparavant avec son père dans le domaine de l'imprimerie.
Après son mariage en 1901, il s'installa à Montreux et travailla pour la société anonyme d'héliogravure comme chauffeur. Puis il dirigea l'imprimerie Leyvraz avant de quitter Montreux pour Prilly. Dès 1908, en association avec Jeanneret, il dirigea les presses des Arts Graphiques de Vevey dont ils devinrent ensuite propriétaires. Il se retira de cette association et fut engagé comme photographe par Robert-Edouard Chapallaz en 1913. La même année, il obtint un mandat des travaux publics du canton de Vaud et documenta l'intérieur et l'extérieur des monuments historiques du canton. Plus tard, la ville de Lausanne lui confia un mandat similaire.
Dès 1914, il s'installa comme photographe indépendant, non pas dans un atelier mais dans son appartement de Montétan. André Kern nomma alors son entreprise Le Vésuve.

Il renonça à ouvrir un atelier avec pignon sur rue et ainsi il se consacra presque exclusivement à la photographie industrielle, technique, documentaire et de paysage. Une partie de ses clichés parurent dans la presse et il revendit probablement des paysages à des éditeurs de cartes postales".

A droite, on voit la première maison de la Rue des Volontaires et à gauche de l'école l'immeuble inchangé, si ce n'est les cheminées qui ont disparu, le "Café restaurant du Casino". A côté, le Casino, haut lieu autrefois populaire de la commune où les lotos, les soirées des sociétés locales, bals de la jeunesse etc.... ont animé la vie des chavannois.

Voir également :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/66814/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
4 septembre 2014
1,957 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
5 galeries