Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:49:24

Gustav Mahler - Symphonie n° 1 - Orchestre Symphonique de Vienne - Dir. Josef Krips - 06.01.1960

6 janvier 1960
Gil Frossard

Gustav Mahler - Symphonie n° 1 « Titan » - A l'occasion du 100ème anniversaire de Gustav Mahler. à Vienne

Orchestre Symphonique de Vienne - Direction Josef Krips.

Musikvereinssaal - 6 janvier 1960

Josef Krips raconte: « Mahler habitait dans le centre de la ville (Vienne), mais sa fiancée Alma, la fille du peintre Schindler, demeurait à la Hohe Warte dans le 19ème arrondissement. Mon père me racontait que, durant l'été 1901, Mahler montait en tram chaque après-midi vers deux heures jusqu'à la Silbergasse. Comme il n'y avait pas encore de ligne pour la Hohe Warte, il y allait à pied pour rendre visite à la jeune fille. Et mon père lui tenait souvent compagnie dans ce trajet. Il a aussi chanté bien des fois sous la direction de Mahler. En tant que membre du Männer-Gesangverein, il s'est rendu à l'Eposition universelle de Paris en 1900 avec l'Orchestre Philharmonique de Vienne et Gustav Mahler. Mon père me raconta l'épouvantable manifestation anti-sémite qui s'était déclarée avant un concert, ainsi que l'évanouissement de Mahler. Arnold Rosé, le premier violon de l'orchestre et beau-frère de Mahler - il avait épousé sa soeur Justi - appela mon père au secours. Ils se connaissaient, car Rosé habitait aussi Döbling dans la Pyrkergasse. Il fallut quelques minutes pour ranimer Mahler et l'on voulait déjà renvoyer le concert. Mais Mahler insista et le concert eut lieu. Pâle comme un cadavre, il monta très rapidement au pupitre presque sans applaudissements. Mon père me raconta qu'il avait interprété la Symphonie en sol mineur de Mozart d'une manière extraordinaire qu'un enthousiasme indescriptible s'empara de toute la salle. Aujourd'hui encore, je ne peux oublier ce récit de mon père, chaque fois que je dirige cette symphonie.

(Ce rapport mélange manifestement deux concerts: Gustav Mahler a dirigé à Paris le 18.06.1900 la Symphonie en sol mineur de Mozart. Il a été victime d'un malaise le jour suivant, avant de diriger l'Ouverture du Freischütz. Voir Henry-Louis de la Grange, « Mahler », Doubleday & Company, New York 1973, cf. pp. 572-575)

Josef Krips - Pas de musique sans amour, Souvenirs, publiés par Harrietta Krips, trad. Georges Athanasiadès, 584 p. avec près de 200 photographies et illustrations, Éditions Saint-Augustin à Saint-Maurice - Suisse, (2e édition), 2004.

A l'occasion du 100ème anniversaire de Gustav Mahler, j'ai dirigé à Vienne au début de janvier 1960 sa Première Symphonie et, pour les Festwochen, la Deuxième.

C'est cette interprétation du 6 janvier 1960 que je vous propose en écoute. Pour des questions de limitation au niveau sonore, cette symphonie n'a pas pu faire l'objet d'une publication sur CD. L'interprétation, reste quand à elle fabuleuse !!!

(L'enregistrement est - conformément à la législation suisse - libre de droits, la première diffusion ayant eut lieu il y a plus de 50 ans, et le compositeur - et autres ayants droits - décédés il y a plus de 70 ans.)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Alain Gagnon

    bravo mais pourquoi le mp3, mp4 et aac sont nettement supérieurs et donne un bien meilleur rendu sonore (sans être un flac!)

  • René Gagnaux

    La raison de l'utilisation du mp3 pour les fichiers audio sur cette plateforme est très simple: c'est le seul format audio accepté, du moins pour le moment. Si on met les audios en meilleure qualité mp3 possible, soit 320 kbps, c'est amplement suffisant pour une écoute en streaming. Comme beaucoup de personnes n'écoutent - hélas... - plus la musique sur installation haute fidélité, ou semblable, elles ne remarqueraient même pas la différence avec un format audio comprimé sans pertes, ou avec moins de pertes. Notre monde audio-visuel d'aujourd'hui est d'ailleurs complètement loufoque: une image en haute à très haute résolution, mais un flux audio en basse résolution... Je préfére le contraire, mais ça devient hélas quasiment introuvable, sauf entre ses quatres murs si on est bien équipé!

  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Gil Frossard, ô combien je peux comprendre que vous ne pouvez oublier ce récit très touchant raconté par votre cher père. Oui, les pensées prises dans la tempête des sons ne permettent pas d'y échapper.. Merci infiniment pour ce double partage récit et sons. Amicalement Renata

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,625
6,677
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.