Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Saint-Gingolph et le train

Saint-Gingolph et le train

1912
Editions Jullien frères, Genève
Albin Salamin

Le village de Saint-Gingolph Suisse, n'a pas eu de gare digne de ce nom jusqu'en 1953 car la ligne "dite du Tonkin" était desservie par la compagnie française du PLM (Paris - Lyon - de la Méditerranée) entre Évian-les-bains et Le Bouveret.

Les habitants devaient se rendre à la gare de Saint-Gingolph France pour prendre le train pour St-Maurice avec changement au Bouveret. Quelles complications surtout en période de guerre. Le peu d'espace entre montagne et lac, a obligé les habitants de Saint-Gingolph de construire en longueur, le long d'une rue, ce qui éloignait encore plus les habitants de l'ouest pour prendre le train en France.

Pendant la guerre de 14-18, les CFF ont accepté de construire une "misérable" halte pour éviter le passage de la frontière.

Avec la non reprise du service voyageur par la SNCF en 1938 entre Évian et le Bouveret et l'électrification de la ligne entre Monthey et Saint-Gingolph, une gare en dur a été construite vers 1953. Elle n'est plus en activité, les CFF ayant supprimé le personnel et installer des automates à billets.

Pas de gare en Suisse:

L'électrification en 1954 (Yannik Plomb) : on aperçoit la gare tout à gauche.

et la gare actuelle, une des voies a été supprimée:

notrehistoire.imgix.net/photos...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,177 contributions
11 janvier 2021
41 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,217
6,400
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.