Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

CUÉNOD, Hugues - Ses enregistrements, sa vie

Est-il besoin de présenter "notre Hugues Cuénod national", ce diable de musicien...

"[...] Quand il parlait de son enfance, Hugues Cuénod disait se souvenir du bruit des voitures à cheval sur le pavé. A sa mort, survenue le 6 décembre à Vevey (Canton de Vaud), le ténor suisse aura donc connu deux guerres mondiales, le Concorde, les baladeurs numériques, le Wifi et les téléphones portables. Ce délicieux excentrique se sera même, en 2007, "pacsé" avec son compagnon - de près de quarante ans son cadet - après quelque vingt-cinq années de vie commune. On lui avait demandé la permission de dire qu'il vivait avec un homme dans un portrait rédigé à l'occasion de ses 100 ans, en 2002 : "Mais bien sûr ! J'aime surtout le dire aux gens coincés, d'un ton très naturel. Ils ne sont pas obligés de s'imaginer ce qui se passe vraiment, c'est leur affaire !"

Car Hugues Cuenod se disait "coquin" mais n'aimait pas choquer. Comme le psychanalyste Jacques Lacan révélant à des privilégiés le tableau masqué L'Origine du monde, de Courbet, "Huguie", comme ses proches le surnommaient, faisait entendre à des amis au parfum sa contre-facture pornographique du poème d'Aragon Les Ponts de Cé, qu'il avait réenregistré sur sa propre version de la mélodie de Francis Poulenc sur ce texte. Mais il eût probablement été horrifié à l'idée qu'on la rende publique.

Hugues Cuenod avait un don pour "la vie, la légèreté et la paresse", assurait-il. Mais il abusait de l'autodénigrement, n'y résistant jamais si c'était l'occasion d'un bon mot. Ainsi, quand on lui demandait comment il avait pu faire ses débuts au Metropolitan Opera de New York, dans le rôle du Vieil Empereur de Turandot, de Puccini, en 1987, à 85 ans, et chanter encore pendant quelques années, il répondait : "Comment pourrais-je avoir perdu ma voix puisque je n'en ai jamais eu ?"

Drôle de voix, en effet, que celle de ce "diable de musicien", comme le caractérise Jérôme Spycket, son biographe (Un diable de musicien : Hugues Cuenod, Payot, "Les Musiciens", 1979). Une "voix de ver de terre", ainsi que Cuenod le dit dans le cadre d'entretiens effectués entre 1986 et 1996 (Hugues Cuenod : d'une voix légère, entretiens avec François Hudry, La Bibliothèque des arts "Paroles vives", 1996) : "Je ne chantais ni baryton, ni ténor, ni rien." [...] cité de l' hommage rendu à Hugues Cuénod par René Machart dans le quotidien "Le Monde" du 10.12.2010. On ne peut pas mieux le décrire que dans cet hommage écrit par le chroniqueur Renaud Machart.

Ce dossier est destiné à collecter le plus possible de documents sur Hugues Cuénod, cette personnalité absolument remarquable de la vie musicale en Suisse Romande et ailleurs

Une galerie animée par René Gagnaux René Gagnaux

Voir sur la carte

0
Hugues CUÉNOD vers 1937, un portrait fait par l'atelier Pricam fils & Hauser, Genève, publ...
0
0
1
Hugues Cuénod croqué par Petrovic, un extrait du dessin paru dans Le Radio du 25 août 1933...
0
0
1
Repérage
André CAPLET composa son «Pie Jesu» en 1919, pour une voix, orgue ou piano. « ... à complé...
0
0
4
Hugues Cuénod croqué par ?? à Glyndebourne en 1955: je n' ai malheureusement pas plus d' i...
0
0
1
Ce portrait est extrait d'une photo avec Albert Fuller, claveciniste, et Zoltan Ovary, pri...
0
0
1
Je n'ai malheureusement aucunes informations sur l'origine exacte de cette photo, photogra...
0
9
1
Ce superbe portrait du jeune Hugues Cuénod - on n'a vraiment pas l'habitude de le voir ain...
0
2
1
Cet enregistrement n'a avec Hugues Cuénod que le disque de commun: il est paru sur le vers...
0
0
3
La musique est un élixir de jouvence qui explique sans doute la longévité exceptionnelle d...
0
0
1
Le chanteur d'opéra Hugues Cuenod a vécu toute sa longue vie à Vevey, à la place du Marché...
0
0
2
"J'étais très superficiel et très mondain", "J'avais une voix de vers de terre", "Je me su...
0
0
2
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
92,868
4,628
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.