Le bruitage,  instrument du radio-théâtre Repérage

14 avril 2022
Les archives de la RTS

Le genre du radio-théâtre

Le radio-théâtre a constitué l’un des grands succès des studios romands de radio, notamment celui de Radio-Lausanne qui monte sa propre troupe de comédiens. Ce genre très apprécié du public prend son essor durant la période de guerre et se poursuit durant l’après-guerre avec notamment des pièces policières comme Enigmes et aventures qui font l’unanimité auprès des auditeurs.

(Enregistrement d'une pièce de radio-théâtre)

L'écriture du texte de la pièce radiophonique exige une plume alerte: le langage de la pièce doit être très maîtrisé, fort et assez imagé pour pouvoir se passer de la gestuelle théâtrale. Le bruitage constitue un outil intéressant pour ajouter du corps à la réalisation.

L'effet du bruitage

Selon Marcel Merminod, metteur en ondes du Studio de Lausanne, qui propose dans le magazine Le Radio du 23 août 1940 une réflexion sur l’art d’écrire des pièces radiophoniques, le bruitage fait son apparition avec la radio et impressionne l’auditeur. Il apporte une ambiance sonore à la production radiophonique mais ne doit pas constituer le pivot de la réalisation.

(Marcel Merminod, metteur en ondes de Radio-Lausanne)

Mais qu’est-ce donc que le bruitage ? Il s’agit tout simplement de l’art de sonoriser les bruits que nous pouvons entendre dans la réalité. Une porte qui claque, des bruits de pas, de l’eau qu’on verse…

(Réalisation de bruitage dans les studios de Radio-Lausanne)

Comment réalise-t-on les bruitages radiophoniques?

Enregistrés sur le terrain ou en studio, produits par des procédés ingénieux, les bruitages couvrent aussi bien les bruits de la nature que les moyens de transport, les ambiances de travail que les atmosphères de science-fiction… Il peut s’agir de bruits enregistrés sur un disque que l’on passe, d’actions exécutées en studio où l’on claque une porte, où le téléphone sonne. Mais il arrive aussi que l’on cherche à restituer une ambiance sonore en « fabriquant » un son : et Marcel Merminod d’expliquer que le crépitement des flammes peut être par exemple produit par de la cellulose qu’on froisse ; des pas dans la neige gelée rendus « par le froissement d’un chapeau de paille fine et en marchant sur du papier d’emballage. ».

(Réalisation de bruitage dans les studios de Radio-Lausanne)

Un compte-rendu de La Gazette de Lausanne

Un article du quotidien La Gazette de Lausanne revient sur la réalisation du bruitage d'un radio-drame d'Alfred Gehri qui évoque le service militaire suisse à l'étranger.

Pour marquer le centenaire de la Radio, il nous a paru intéressant de nous arrêter un instant sur la réalisation des bruitages avec des photos, des archives sonores et vidéos.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Les archives de la RTS
14,520 contributions
14 avril 2022
243 vues
4 likes
0 favori
0 commentaire
5 galeries