Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Aux Grottes, le dernier locataire

Aux Grottes, le dernier locataire

septembre, 1983
Claude-André Fradel

Une lumière brille encore en haut de l'immeuble qui aura bientôt disparu. Négatif 24 x 36.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • L'Inédit

    Ça a été une très belle maison, à la rue de Montbrillant, au 25 je crois, c’est-à-dire juste après le réputé Café de la Glycine.

  • L'Inédit

    C’était la villa Roux – le nom me revient – maison de maître construite au XVIIIe siècle. Acquise par la Ville de Genève, ravagée par un de ses locataires, déclarée irrécupérable puis démolie.

  • Richard Mesot

    Cette maison se trouvait au 23 bis de la rue de Montbrillant. Au même endroit se trouve actuellement le CO de Montbrillant. La partie du haut (sous le toit) fut occupée pendant de nombreuses années par le peintre Pierre Jaques (1913-2000) et sa famille. A la fin des années 1950, mon père vint s'installer dans cette maison (au rez et aux deux premiers étages) avec toute la famille. Il y avait 23 pièces à disposition qui servaient de garde-meubles, ateliers et également notre appartement. Nous avons du quitter cette maison en 1973. Des squatteurs l'ont occupées et saccagées, « merveilleux » prétexte pour la démolir et faire place à une école. Pour l'anecdote, cette maison était protégée.

Claude-André Fradel
1,279 contributions
29 septembre 2017
544 vues
2 likes
2 favoris
3 commentaires
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,315
6,483
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.