Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La Ville de Lausanne rend hommage à Victor Desarzens

La Ville de Lausanne rend hommage à Victor Desarzens

7 novembre 2013
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Le 28 octobre 2008, à l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Victor Desarzens, la Ville de Lausanne pose une plaque commémorative sur la façade de la brasserie La Bavaria, que le chef d'orchestre fréquentait souvent, en compagnie d'autres musiciens, durant l'entre-deux guerres. (1908-1986)

La cérémonie a eu lieu le lundi 28 avril 2008 à 13h devant la brasserie La Bavaria (rue du Petit-Chêne 10), en présence de Silvia Zamora, directrice de la culture, du logement et du patrimoine, des enfants, petits enfants et famille de Victor Desarzens et d'Olivier Verrey, président de la Fondation de l'Orchestre de Chambre de Lausanne.

Cette plaque a été posée devant la Brasserie de la Bavaria au Petit-Chêne à Lausanne, encore aujourd'hui cette Brasserie est restée comme à l'époque de la jeunesse de mon père.

L'intérieur du restaurant est magnifique.

A l'instar de nombreux musiciens, Victor Desarzens a fréquenté régulièrement la brasserie La Bavaria durant l'entre-deux-guerres, à l'époque de ses années d'études et d'enseignement au Conservatoire de Lausanne. Les murs se souviennent sans doute les discussions interminables qu'il y a eu avec son professeur et mentor José Porta. Victor et son frère Georges sont guidés vers la musique par leur mère qui, tout comme le père, ne joue d'aucun instrument mais est sensible à la musique.

Victor et Georges Desarzens, ont vécu dans la maison de la Bavaria. Ils louaient une petite chambre tout en haut de la maison de la Bavaria. C'était une chambre pour le personnel du restaurant La Bavaria. L'eau froide et le WC se trouvaient sur le palier. En hiver, par manque d'argent, Victor et Georges ne chauffaient pas. Comme beaucoup de lausannois ils fréquentaient les bains de Haldimands à Lausanne, aujourd'hui démolis.

A cette époque les 2 frères préparaient leur virtuosité de violon au Conservatoire de Lausanne avec José Porta comme professeur, http://www.notrehistoire.ch/audio/view/1405/ et aussi http://www.notrehistoire.ch/photo/view/34725/

Pour vivre ils donnaient des cours de violons aux élèves du Conservatoires et se produisaient comme violonistes solistes. Le Conservatoire était à deux pas de leur chambre. Comme beaucoup de lausannois ils fréquentaient les bains d'Haldimands à César Roux, aujourd'hui démolis.

A cette même époque, ma mère étudiante, rentrait d'un séjours en Angleterre. Avant de poursuivre ses études, et pour rendre service à ses parents, elle tenait la confiserie salon de thé situé juste en face de la Bavaria. Ce salon de thé confiserie au Petit-chêne était une annexe du Tea-Room à l'avenue d'Ouchy 3, de mes grands parents.Voir : http://www.notrehistoire.ch/group/victor-desarzens/photo/33683/

Mon père et mon oncle allaient boire de temps en temps un chocolat chaud au salon de thé que tenait ma mère. Mon père et ma mère sont tombés amoureux. Ma mère, offrait des brioches et des chocolats chauds aux deux frères ….je trouve que c'est une belle histoire d'amour.

Mon père et ma mère sont tombés amoureux.

Ma mère, offrait des brioches et des chocolats chauds aux deux frères ….je trouve que c'est une belle histoire d'amour.

Cette manifestation aura été la dernière sortie officielle de mon frère Jean-Marie, il était déjà très malade et m'a demandé de lui donner le bras pour tenir durant cette partie officielle. Il est décédé très peu de temps après ces magnifiques manifestations organisées par la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud; concerts, livre, fêtes etc... pour marquer l'événement des 100 ans de la naissance de notre père. A ma gauche, Willy Rouiller Syndic de Sarzens, canton de Vaud, notre lieu d'origine.


La partie officielle; nous écoutons émus le discours de Silvia Zamora, directrice de la culture. Sur sa gauche en manteau beige; Fabien Ruf, chef du service de la culture de la Ville de Lausanne , à coté de Silvia Zamora, Myriam Tétaz, amie et journaliste. Quelle pluie.....

Moment officiel; on va découvrir la plaque.....mon frère Jean-Marie et moi-même tirons le rideau rouge et blanc aux couleurs de la Ville de Lausanne, Fabien Ruf, chef du service de la culture à Lausanne (qui tient le parapluie rouge), derrière lui le propriétaire de la Bavaria.

Antoine et Guillaume 2 petits fils de Victor Desarzens heureux juste après la partie officielle....tout le monde était invité pour un apéritif dans la très belle salle du 1er étage de la Bavaria

Sur cette photo on voit mes 3 neveux, fils de mon frère Jean-Marie Desarzens. De gauche à droite; Remi, Jules et Philippe Desarzens.

Avant la partie officielle de l'inauguration de la plaque Victor Desarzens, nous nous régalons à La Bavaria. Peter Baermann, ancien patron de la Grappe d'Or, grand cuisinier artiste et ami, nous avait préparé un délicieux repas. Nous étions très émus de l'événement qui nous attendait. De gauche à droite; Antoine Argenta, mon fils et petit fils de Victor Desarzens, Catherine Argenta ma belle fille, Guillaume Argenta mon fils et petit fils de Victor Desarzens, de dos; Philippe Desarzens mon neveu et petit fils de Victor Desarzens.
En salle du 2ème étage tout en style « brasserie parisienne » avec le plus long zinc de Lausanne…et certainement un des plus beaux…. Peter Bearmann nous a proposé un apéritif magnifique dans cette belle salle qui nous a fait revivre les belles années de la Grappe d'Or !

Un beau moment de rencontres.....Eric Tappy immense ténor et ami...Eric Tappy fête ses 80 ans un magnifique CD chez Claves Records: Schubert: Die Schone Mullerin;

http://www.claves.ch/categories/opera-vocal/albums/schubert-die-schone-mullerin

Voir aussi : TSR le TJ

http://www.notrehistoire.ch/group/victor-desarzens/video/1210/

Hommage à Victor Desarzens : entretien avec Christian Zacharias, chef de l'orchestre de chambre de Lausanne (1/2)Hommage à Victor Desarzens : entretien avec Christian Zacharias, chef de l'orchestre de chambre de Lausanne (2/2

Voir aussi :

http://www.rmsr.ch/articles/2008-2/desarzens.htm- Je viens de découvrir un site sur ces plaques lausannoises que je vous invite vivement à visiter….http://sitadel.jimdo.com/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,884
6,163
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.