Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Repérage
Suzanne et Eveline au Signal Crettex

Suzanne et Eveline au Signal Crettex

1958
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Suzanne, au visage d'une profonde tristesse, et Eveline, toujours à l'écoute, semblent partager un moment d'une certaine gravité qui donne à cette scène une dimension "dramatique", mais qui contraste complètement avec la douceur de la lumière de cette après -midi du mois d'août, c'est le jour de lessive au bassin pour Celina Crettex, la femme de Maurice.

et son mari au même endroit

Les chaussettes sont en train de s'égoutter, probablement celles de son fils (je me souviens de splendides chaussettes rouges et torsadées), le guide Nestor Crettex qui logeait au Signal quand nous y étions en vacances.

Photographies de Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!