Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Boulevard de Plainpalais suite

Boulevard de Plainpalais suite

Et s'il fallait encore une preuve, voici la deuxième machine N°202 type A 3/5 du Gothardbahn,( selon l'article du Journal de Genève du 11 avril 1896, signalé par M. Salamin) parcourant le Boulevard de Plainpalais, on notera que l'on aperçoit juste le prix du café derrière le tender soit 10 centimes

notrehistoire.imgix.net/photos...

Comme nous pouvons également le lire sur cette ancienne carte postale

de J Julien éditeur à Genève

Le fin mot de l'histoire

le début du récit

Le même endroit aujourd'hui

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Sympa l'image..., seulement le prix du café ne nous dit pas les salaires de l'époque....faut pas rêver trop !

  • Albin Salamin

    Une ligne provisoire pour l'exposition nationale de 1896. En effet, on peut lire dans le Journal de Genève du 23 mars 1894, que les autorités fédérales et cantonales, votaient un crédit pour la construction du ligne de chemin de fer sur route entre Cornavin et Plainpalais afin de transporter les matériaux nécessaires à la construction de l'exposition. Cela pour éviter des transbordements en gare de Cornavin.

  • Albin Salamin

    A ma connaissance la numéro 202 en 1896, correspond à une locomotive de la Gotthardbahn (GB). Reprise par les CFF, il s'agit d'une A 3/5 avec la numérotation de la série de 901 à 930, construite par SLM entre 1894 et 1905. Retirées entre 1923 et 1927.

  • Le commentaire a été supprimé.

  • Albin Salamin

    OK merci. Avez-vous retrouvé des articles de presse sur cette construction de ligne provisoire?

  • Albin Salamin

    Journal de Genève du 11 avril 1896:

    • urlz.fr/aLsW Le service de transport de wagons complets assuré par la Société des chemins de fer à voie étroite, fonctionne d'une façon très satisfaisante.... Les énormes locomotives qu'exposent les compagnies du Jura-Simplon et du Gotthard ne pouvaient, vu leur poids considérables, être chargées sur les transporteurs de la voie étroite. Leur transport qui a commencé hier (10 avril), a nécessité l'établissement d'une voie spéciale longue de 300 mètres, qui est déplacée au fur et à mesure de l'avancement... après Cornavin, James-Fazy puis la zone de l'exposition à Plainpalais... Durée de ces transports, environ trois jours.
  • Yannik Plomb

    Puisque le Journal de Genève le dit! Merci

Yannik Plomb
877 contributions
10 octobre 2019
68 vues
2 likes
7 commentaires
2 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,110
4,811
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.