Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Mariage en Anniviers

Mariage en Anniviers

1924
album Mery Giorla et Léon Monnier
hoirie Léon Monnier

Mariage de Rémy Monnier (1897-1948) avec Alice Zimmermann dite Lili (1902-1979) en 1924 à Vissoie.

A l'arrière en militaire : son frère Léon (1902-1988)

Voici le commentaire de Paul-André Florey, auteur de "Vissoie, village médiéval du val d'Anniviers".

"Cette photo a été prise sur la terrasse de l'hôtel d'Anniviers à Vissoie démoli en 1986. Je reconnais; Joseph Tabin, le curé Francey, Rigobert Melly et sa femme Emilie, Chrétien Monnier père de Rémy."

Voici l'hommage à l'occasion de la mort d'Alice signé "ses amis de Sion" paru dans le Nouvelliste du 4 janvier 1979 (signalé par Yannick Plomb).

Née Alice Zimmermann le 25 août 1902 à Romont, la défunte, qui avait suivi les cours de l'école de commerce de sa ville natale, rencontra M. Rémy Monnier alors que ce dernier étudiait le droit à l'université de Fribourg et l'épousa en 1924. Aux côtés de celui qui devint chef du service juridique du Registre foncier de l'Etat du Valais, qui fut président de Vissoie pendant plus de vingt ans, et qui , chaque fin de semaine, avait hâte de rejoindre son cher val d'Anniviers pour y retrouver ses amis et travailler avec eux aussi bien au développement de la région qu 'au maintien des saines traditions de la vie anniviarde, la défunte partagea pleinement avec son époux les lourdes responsabilités de cette vie d'une grande intensité. En 1948 - chacun s'en souvient avec douleur - M. Rémy Monnier trouva la mort dans un accident de la circulation. Son épouse, avec un courage qui força l'admiration, fit face à ce terrible coup du sort. Elle se dévoua jusqu'aux plus durs sacrifices pour élever ses quatre enfants Jean, Suzanne, Malou et Jacqueline dont les âges s'étalaient entre 22 et 17 ans à la mort de leur papa. C'est en 1955 que la défunte se remaria avec le divionnaire Rünzi à Berne...

A noter : le curieux choix de cadrage (photographe professionnel?)

Voir aussi :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pierre-Marie Epiney
1,832 contributions
13 août 2020
38 vues
1 like
0 favori
5 commentaires
4 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,828
6,154
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.