Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La Maison Ronde

La Maison Ronde

15 septembre 2018
Claire Bärtschi-Flohr

Comme beaucoup de maisons à La Chaux-de-Fonds, cette maison a été construite en fonction des besoins de la population horlogère. Elle date de la fin des années 1850.

Des appartements étaient proposés aux différents étages et au pignon, grâce aux nombreuses fenêtres donnant beaucoup de lumière aux établis, on pouvait y installer des ateliers d’horlogerie.

Il semble que les matériaux de l'époque ne permettaient pas d'ouvrir un si grand nombre de fenêtres dans les étages inférieurs.

Cette maison est typique de la mixité qui existait entre habitat et atelier dans la deuxième moitié du 19ème siècle.

Beaucoup de gens travaillaient à leur domicile. L’arc jurassien fonctionnait selon le système de l’établissage. L’établisseur regroupait le travail de beaucoup d’ouvriers qui exécutaient la fabrication d’une pièce de la montre, se spécialisant ainsi dans l’opération qu’ils maîtrisaient le mieux.

Voici un extrait de T. Combe , alias Adèle Huguenin, tiré de « Chambres d’Horlogers », souvenirs parus dans le Messager Boiteux de 1900 : Elle évoque son enfance :

Oh! la ruche chaude et familiale qu'était autrefois notre chambre d'horlogers!

Mon père à son établi, dans une embrasure de fenêtre, ma mère dans la seconde, ma jeune tante Louise dans la troisième, comme dans des niches bien éclairées de vive lumière et que remplissait le bruissement gai des outils.

C'était le bon temps, le riche temps où l'ouvrage affluait. Un coup brusque à la porte; le commissionnaire entrait car notre chambre ouvrait sur l'escalier.

- Voici du pressant; il faut quitter tout le reste et faire ceci pour demain soir.

- Est-ce que votre patron, disait mon père. imagine que je n'ai que lui à contenter ? Regardez !- Il lui montrait, sur le secrétaire, des empilements de longues boîtes bleues:

- J'ai là septante-trois cartons qui attendent leur tour. Le vôtre attendra comme les autres.

- Ah ! faisait le commissionnaire tout épanoui, quand les horlogers sont fiers, le bon Dieu est content.

- Oui. répondait mon père sans se retourner, de crainte de perdre un coup de brunissoir, quand la montre va, tout va…….

Ah ! oui, l’on en gagnait de l’argent ! Cinquante, soixante francs par jour, quelquefois. »

La Maison Ronde a subi un violent incendie en 2011. Maison emblématique de la ville, elle a été reconstruite à l’identique. On a réutilisé les pierres de taille d’origine. Construite par l'architecte Jacob Schilt, "sa forme arrondie inattendue résulte du plan d'alignement de l'ingénieur cantonal Charles Knab, qui, en 1856, impose à cet endroit une géométrie biaisée du massif". (extrait de "Bon pied, Bon oeil" publié par l'Office du tourisme.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,555
6,433
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.