Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:18:08

J.-P. Rameau, Suite No 1 de Platée, OCL, V. Desarzens

1 janvier 1951
Concert Hall Society resp. Musical Masterwork Society
René Gagnaux

Jean-Philippe RAMEAU, Suite No 1 extraite de Platée, Orchestre de Chambre de Lausanne, Victor DESARZENS, MMS-86

Cette Suite de Ballet No 1 extraite de Platée - ainsi que la 2e suite - sont un exemple typique du style gracieux de Rameau et contiennent l'essence de l'esprit rococo. La finesse intellectuelle du compositeur s'y fait sentir. Les détails de la chorégraphie sont justement indiqués pour nous donner cette atmosphère de drame. Certains passages sont délibérément écrits pour les cordes seules afin de parfaire la variété; dans certains autres, Rameau recherche des effets, dont le plus original est l'imitation de la vielle. Cet ouvrage est écrit pour piccolo, flûtes, hautbois, clarinettes, bassons, trompettes, tambours et cordes.

Cette Première Suite comprend sept mouvements, les Menuets I et II ainsi que les Airs I et II étant joués enchaînés. Ce n'est pas seulement de la jolie musique : sa parfaite forme classique, la variété de ses mélodies, en font aussi un brillant exemple d'une forme d'art supérieure. En dépit des annotations suggérées par le thème mythologique, on peut aussi discerner un vaste champ de possibilités théâtrales qui s'identifie au rococo - bergères, riches vêtements, grottes, étangs au clair de lune, nuages roses et amourettes.

L'Entrée est, bien entendu, l'ouverture du Ballet. La Musette, très en faveur comme danse pastorale sous les règnes de Louis XIV et Louis XV, tient ce nom d'un instrument de berger. Les Menuets I et II sont typiques de la forme de danse qui jouait un rôle important dans la musique instrumentale depuis plus de deux siècles. Les Airs I et II sont rattachés au Divertissement, plaisant interlude qui a son origine dans l'air vocal (ou aria) de l'Angleterre élizabethaine. La Chaconne, danse populaire d'origine espagnole et italienne, devint un des moyens d'expression musicale utilisés par les compositeurs du baroque.

Le texte ci-dessus est en majeure partie adapté d'après le texte publié au verso de la pochette du disque MMS-86 de la Guilde Internationale du Disque: ce texte n'indique toutefois pas de quels actes de Platée ont été extraites les différents parties de ces deux suites. Si quelqu'un devait en savoir plus, tout commentaire m'intéresse!

L'enregistrement que je vous propose ici a apparemment été fait spécialement pour la Concert Hall Society, car il apparaît pour la première fois sur un disque en vinyle rouge à tirage limité de la Concert Hall Society: Annual series, 6, release F-3 (Ref.: 2e suppl. du WERM 1951-1952, Library of Congress Online Catalog, http://lccn.loc.gov/r53000085). Il est réédité peu après sur le disque MMS-86, que l'on retrouve mentionné dans le 3e suppl. du WERM 1953-1955. Sur ces deux disques les deux suites de Platée sont complétées par des Pièces de Clavecin interprétées par Theodor Sack.

Suit une réédition sur le disque Concert Hall H 1523, les deux suites étant complétées par une Suite de ballet de Couperin, arrangée d'après diverses oeuvres instrumentales (Ref.: Library of Congress Online Catalog, http://lccn.loc.gov/2005655117, P 1957): selon une annonce parue sur le Billboard du 28 octobre 1957 en page 11, la suite de Couperin doit être également dirigée par Victor Desarzens, aucune autre mention n'étant faite.

Plusieurs rééditions, mais apparemment seulement de la Suite No 1, paraissent plus tard sur diverses compilations. Pour plus de détails voir la page de mon site, lien au bas de cette page.

Je n'ai pas pu trouver de données exactes sur la date d'enregistrement: comme cet enregistrement est cité pour la première fois dans le 2e supplément du WERM, il a donc été publié - pour la première fois - au plus tard en 1952.

Je vous propose ici l'enregistrement tel que paru entre 1953 et 1955 sur un disque MMS-86 de la Musical Masterpiece Society. Victor Desarzens dirige donc son Orchestre de Chambre de Lausanne: je serais curieux de savoir où a été fait l'enregistrement, car par endroits on entend de légers bruits de fond, comme de la circulation routière?! La qualité sonore n'est pas toujours des meilleures, par endroits le son est un peu "pâteux" mais c'est le seul exemplaire de ce disque en bon à trés bon état que j'ai, les deux autres étant en mauvais à très mauvais état. Assez curieusement, cet enregistrement a été souvent réédité au siècle passé, mais il est aujourd'hui difficile d'en trouver un exemplaire.

Jean-Philippe Rameau, Suite No 1 extraite de Platée, Orchestre de Chambre de Lausanne, Victor Desarzens, MMS-86 (1. Entrée 02:08, 2. Musette 01:11, 3. Menuets I et II 03:48, 4. Airs I et II 01:51, 5. Chaconne 09:09)

MMS-86 F80L-0379, MMS-86 PT 1 -> WAV -> léger "DeClick" avec "ClickRepair", quelques petites améliorations manuelles -> MP3 256 kbps, le tout effectué par moi-même: l'enregistrement est donc de ce fait libre de droits d'autres personnes ou sociétés.

Photo illustrant ce fichier: ASL (Actualité Suisse Lausanne), DL (Presse Diffusion Lausanne), reproduction interdite, publiée ici avec l'autorisation de Madame Martine Desarzens, fille de Victor Desarzens

L'enregistrement peut-être aussi téléchargé sur la page correspondante de mon site, en format FLAC (donc comprimé sans pertes):

http://renegagnaux.ch/172801/483733.html

MMS = sigle pour Musical Masterwork Society, ou Musical Masterpiece Society, ou Musikalische Meisterwerke Serie. L'équivalent en français est GID pour Guilde Internationale du Disque. Pour un court historique de cette société, voir la page suivante de mon site:

http://www.renegagnaux.ch/294201.html

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Enfants nous écoutions souvent cette oeuvre avant de nous coucher; nous attendions le passage avec le fifre que nous aimions beaucoup....je n'avais jamais réécouté cette oeuvre, pour l'enregistrement je vais effectuer une recherche aux archives de l'OCL, déposée à Lausanne, dont j'ai reçu l'autorisation de consulter. MERCI....

  • René Gagnaux

    C'est une joie pour moi de savoir que cet enregistrement vous rappelle de beaux souvenirs! Le passage avec fifre est superbe, très bien enregistré quand on pense que cet enregistrement a 60 ans! Ce serait très intéressant d'en savoir plus sur les circonstances de l'enregistrement, peut-être sur les musiciens intervenant en soliste, comme le fifre? Je vous remercie beaucoup de prendre le temps de faire cette recherche! Amicalement.

  • Martine Desarzens

    Je vais prendre mon bâton de pèlerin est essayer de faire cette recherche......patience....

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,123
4,809
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.