Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Lettrine en-tête d'un document du XVIIe siècle

Lettrine en-tête d'un document du XVIIe siècle

1 janvier 1650
Granges, Sierre
inconnu
Classe 8h Granges

**Avis aux lecteurs
Cette lettrine est commentée par mes élèves de 8H dans le cadre de leur cours d'histoire.
Elle fait partie du groupe "Mémoire de Granges", le village que mes élèves habitent. A travers un
travail d'enquête, ils peuvent mieux connaître leur lieu de vie et, par conséquent, l'apprécier davantage.
Commentaire du document
Ceci est une lettrine qui se trouvait au début d'un document daté du XVIIe siècle (vers 1650).

Travaux à réaliser:**
D E S C R I P T I O N D U D O C U M E N T Il s'agit d'une lettre enjolivée qu'on appelle "lettrine" qui figure au début d'un document daté du XVIIe siècle (environ 1600-1700). On dirait la lettre "M". Un ange est au sommet reconnaissable à ses deux ailes. A gauche, il y a comme de l'écriture arabe ou persane.
Des oiseaux mystérieux, peut-être des grues (comme à Gruyères) ornent le document.

Selon Wikipédia, "une lettrine est une lettre initiale, décorée ou non, placée en tête d'un texte et occupant une hauteur supérieure à la

ligne courante."
En voici une très belle de la lettre "M":

Copie le texte et essaie de le traduire.
Le texte est sans doute en latin. On reconnaît facilement "Grangia", c'est-à-dire Granges. Pour le reste, Mme Antonini, archéologue, nous apprend que la traduction est : "Ainsi Granges apparaît."

Que reconnais-tu du village de Granges ?
Sur la colline, il y a des châteaux (le château de la Motte en entier) et une église.
Au bas de la colline se trouve le village. Par contre, on ne voit pas de remparts.

Recopie les "fioritures" du document et scanne-le.

Détail du dessin :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!